Des naissances prématurées conséquence de l’exploitation des gaz de schiste : Étude

Publié: 18 octobre 2015 dans forage d'hydrocarbures, gaz de schiste
Tags:, , , , , , , , ,

(!) Info minute – Revue de Presse

L’incidence et les effets de la fracturation hydraulique sont bien documentés, qu’il s’agisse de la contamination des eaux souterraines (voir [1] [2] [3] [4] [5] ), des fuites de méthane (voir [6] [7] [8] [9]), de l’apparition soudaine de tremblements de terre dans des régions où te tels phénomènes n’existaient pas (voir [10] ). Il faut maintenant ajouter à cette liste de nouveaux dangers sur la santé humaine : Il s’agit du risque de naissance prématurée.

Selon une récente étude de l’Université Johns Hopkins aux États-Unis (source[11]), les femmes enceintes qui vivent près des puits de gaz de schiste ont à un risque accru de complications pendant la grossesse. Lesbebe prema risque gaz de schiste fracturation chercheurs ont analysé les données de 40 comtés de Pennsylvanie, un état où l’exploitation des hydrocarbures de schiste s’est développée de manière exponentielle : On comptait moins de 100 (cent) sites de fracturation en 2006 contre plus de 8.000 (huit mille) aujourd’hui. Les scientifiques rapportent que pour les femmes vivant à proximité des sites de forage actifs on constate une augmentation de 40 pour cent des naissances avant terme et une augmentation de 30 pour cent des grossesses « à haut risque », (caractérisée par des complications comme l’hypertension, la prise de poids excessive, la tension artérielle etc.).

Selon le Centres de Contrôle et de Prévention des maladies des États-Unis (CDC), les décès de prématurés représentaient 35 pour cent de tous les décès de nourrissons en 2010, plus que toute autre cause de décès chez les nourrissons. Les naissances prématurées sont également cause majeure de handicaps neurologiques à long terme chez les enfants. Le coût financier en est égelement énorme. A titre d’illustration en 2005 la prématurité a coûté plus de 26 milliards de dollars au système de soins de santé des États-Unis.

Bien qu’à ce stade la recherche n’a pas déterminé précisément pourquoi les femmes enceintes vivant à proximité des puits les plus actifs étaient victimes de telles affections, le chef de l’étude M. Brian S.Schwartz indique que chaque étape du processus de forage a un impact environnemental. Lorsque les plateformes de forage sont construites, les engins et équipements fonctionnant au diesel sont utilisés pour défricher et apprêter de grandes surfaces. Il en va de même concernant le matériel de transport ainsi que pour le forage des puits également fort émetteurs de pollutions. Les forages profonds descendant verticalement puis progressant horizontalement à des milliers de mètres de profondeurs nécessitent un équipement lourd pour briser le schiste où est logé le gaz. La fracturation hydraulique (fracking) consiste ensuite à injecter des millions de litres d’eau mélangés avec des produits chimiques et du sable pour fracturer le schiste. Les fluides sont ensuite pompés vers la surface. Le gaz lui-même libère également des polluants.

On pourrait penser que la multiplication des tremblements de terre, la contamination avérée de l’eau potable justifieraient l’abandon de cette industrie. Faut-il attendre la multiplication des pathologies et des décès pour réellement décider l’interdiction de ces pratiques?

[1] L’EPA confirme l’impact de la fracturation hydraulique sur l’eau potable
[2] Gaz de schiste, c’est confirmé: Les aquifères de Californie contaminés par des milliards de litres d’eaux usées de fracturation … en pleine sécheresse
[3] Gaz de schiste : La contamination de puits liée à des défauts de cimentation et de mauvais forages
[4] En Pennsylvanie, une région pionnière du boom du gaz de schiste, 243 cas de contamination confirmés par l’administration de l’environnement
[5] Texas : « Les tests qui prouvent la contamination de l’eau par la fracturation hydraulique »
[6] Étude : Les fuites de méthane sont telles qu’elles annulent l’ « avantage » du gaz sur le climat
[7] Gaz de schiste et fracturation hydraulique : multiplication des fuites de méthane
[8] États-Unis: les puits d’hydrocarbures abandonnés rejettent beaucoup de méthane
[9] Pourquoi le gaz de schiste n’est pas une énergie de transition
[10] Avec le gaz de schiste, 300 fois plus de tremblements de terre!
[11] Fracking linked to premature births, study finds

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s