Ils en parlent chez nous

Information dans les communes dates à retenir           Voir aussi une large revue de presse ici

Les gaz de schiste, c’est maintenant ? Vidéo
Lundi, 14 Mai 2012 06:33

Les opposants aux gaz de schiste ont manifesté ce week-end à Annecy en espérant faire reculer le futur gouvernement. François Hollande sera-t-il le chef de l’Etat qui laissera forer en Savoie ?VIDEO

Hydrocarbures : une pollution du Léman redoutée

Article paru dans le Dauphiné Libéré du 29 02 2012 voir ici

Manifestation anti-Sarko à Annecy bloquée à 250 m de l’Arcadium

16.02.2012: On ne dérange pas un président en campagne : les appels et les invectives des manifestants ne seront pas arrivés jusqu’aux oreilles du candidat fraîchement déclaré. Le cordon de CRS, stoïque, ne semblait pas vouloir laisser le cortège dépasser le carrefour du boulevard du Fier et du chemin des Fins nord. Plusieurs revendications ont pourtant résonné :
- Déclarations pour les oubliés de Lejaby,
- mise en lumière de l’exploitation des gaz de schistes prévue en Haute-Savoie,
- inégalité des salaires
- ou tout simplement raz le bol de la politique du candidat au son de « on descend de la montagne pour virer Sarko ». lire ici

Près de 2000 manifestants contre les gaz de schiste

 LUNDI 13 FÉVRIER 2012 . ST-JULIEN-EN-GENEVOIS • Déterminés, les opposants aux forages prévus près de la Suisse ont sillonné les rues de cette commune frontalière samedi après-midi. à lire ici

Les Savoyards résistent au gaz de schiste.  (avec Vidéo)

  12.02.2012 Après le Bugey, le Genevois est devenu la nouvelle cible des pétroliers. Mais pas question pour les Savoyards de laisser sacrifier leur terre pour l’or noir. 2 500 personnes ont manifesté ce week-end à Saint-Julien. Après avoir déployé 600 banderoles « NON au Gaz de Schiste » la veille dans toute la région, les opposants savoyards à l’exploitation du gaz de Schiste ont réalisé un coup de force le 11 février dernier. 2 500 personnes ont défilé dans les rues de Saint-Julien-en-Genvois pour dire leur opposition aux recherches et aux forages dont les conséquences seraient dévastatrices pour les territoires. Des hommes et des femmes, des jeunes et des vieux, des associations et des partis politiques, des élus de droite et de gauche, des écolos et des paysans : il ne manquait personne à l’appel. Leur objectif ? lire la suite et voir la video ici

Près de 2000 personnes manifestent contre l’exploitation du gaz de schiste

11.02.2012 Un meeting très couru le matin, un défilé et un rassemblement l’après-midi. Forte mobilisation. Une fricasse mordante à ne pas mettre une banderole dehors. Elles se comptent par dizaines. Saint-Julien est pavoisée, de la salle des Arandes jusqu’aux jardins de la sous-préfecture. La Grand-Rue est noire de monde. Les organisateurs attendaient 2000 personnes. Ils sont là. Tous en train de défiler dans le froid pour dire non à l’exploitation des hydrocarbures non conventionnels (couramment appelés gaz de schiste). NON à ce gaz-là dit le collectif de Haute-Savoie à l’origine du meeting (600 auditeurs actifs dès 9h le matin), du cortège et du rassemblement en milieu d’après-midi. Cette mobilisation impressionne ceux-là même qui y participent… lire la suite ici

Rhône-Alpes dit « non au gaz de schiste » (TV8 Montblanc)
Gaz de schiste: la Haute-Savoie résiste

  10.02.2012 Deux à trois mille personnes sont attendues ce samedi à St Julien pour dire leur opposition aux recherches et aux forages. « Tous à St-Ju » clame un militant écolo. C’est la première manifestation d’envergure organisée en Haute Savoie ce samedi 11 février pour dire non aux forages. 600 banderolles « NON au Gaz de Schiste » seront été déployées dans la nuit de vendredi à samedi partout en Haute Savoie. Les opposants du Genevois seront rejoints ce samedi matin par ceux de de Suisse voisine, d’Ardèche, d’Isère, de la région parisienne et même des pays de l’Est. Le gaz de schiste ou est un gaz naturel extrait à partir de terrains schisteux et composé … lire la suite ici

Saint-Julien en Genevois: Grande manifestation samedi contre les gaz de schiste

le DL 10.02.2012:  Demain à Saint-Julien-en-Genevois, les opposants à l’exploitation du gaz de schiste manifesteront.?Si la loi du 13 juillet 2011 a stoppé net la technique dite de la fracturation hydraulique, elle n’a pas fait taire les craintes en Haute-Savoie et dans l’Ain. Où l’imminence de démarches exploratoires se précise. Contexte. Est-ce un torchon que l’on agite ou une véritable menace ? Du bruit pour rien ou l’alarme qui réveille les consciences ? En gros, faut-il avoir peur du gaz de schiste et des chimères que certains annoncent avec la conviction de prédicateurs illuminés ? Aujourd’hui, il est difficile de se dire au courant de ce que sera l’avenir. En Haute-Savoie même ou dans le Pays de Gex. Là où, dès 2008, les sociétés pétrolières, alors dans les starting-blocks de la nouvelle course aux hydrocarbures de roche-mère, ont posé leur dévolu. Exploration d’un sujet vaporeux. lire a suite ici

Le maire de La Roche va manifester contre le gaz de schiste

le DL 07.02.2012:  Ce samedi, Michel Thabuis, maire de La Roche, sera présent à la manifestation de Saint-julien, contre le gaz de schiste. Un engagement qu’il prend haut et fort et qu’il affiche même dès l’entrée de sa ville avec une banderole au premier rond-point du centre-ville. Pour le suivre dans sa démarche, il a contacté d’autres maires du département, par courrier ou par téléphone, et il se pourrait bien qu’une dizaine d’entre eux soit à ses côtés également samedi, dont le maire de Saint-Julien. Il faut se mobiliser et appeler la population à le faire. « En aucun cas, il ne s’agit d’une affaire politique. Il s’agit d’une affaire de survie de la planète tout simplement, de la conservation des ressources naturelles et il s’agit surtout de notre santé, celle de nos enfants et des générations futures » assène-t-il d’entrée lors d’une conférence de presse, ce lundi, pour expliquer son engagement. « Sur un secteur qui va de Saint-Julien à Arbusigny, le permis de forer est en cours d’instruction. C’est très inquiétant. Il faut interdire tout bonnement l’exploration et l’exploitation des hydrocarbures issus de roches mères…

Claude Birraux évoque les gaz de schiste à l’Assemblée

le DL 04.02.2012: La question des gaz de schiste abordée à l’Assemblée nationale. Ce jeudi, lors de la séance de l’Assemblée nationale, Claude Birraux a posé une question au ministre des Transports Thierry Mariani sur le maintien du permis exclusif de recherches de mines d’hydrocarbures dit “M615 Gex”. « Que deviennent les permis accordés avant la loi du 13 juillet 2011 interdisant l’exploitation des gaz de schiste ? Et qu’en est-il de ce permis “M615 Gex” ? ». Pour le ministre des Transports, « en ce qui concerne le permis de Gex qui couvre 932 km² en Savoie et Haute-Savoie, l’analyse du rapport remis par les sociétés Egdon Ressources, Eagle Energy et Nautical Petroleum, a démontré qu’aucun recours effectif ou éventuel à des forages suivis de fracturation hydraulique de la roche n’est envisagé sur ce périmètre. Dans le cadre d’une démarche exploratoire, les sociétés citées pourraient recourir à un programme de travaux, soit une campagne de prospection sismique et un forage dirigé. L’administration reste vigilante sur ce dossier. » Pour Claude Birraux, c’est « une demi-bonne réponse. La consultation des collectivités locales offrirait une véritable garantie. »

Gaz de schiste: le pays de Gex reste concerné

30.01.2012 – La loi du 13 juillet 2012 qui interdit en France la fracturation hydraulique permet toutefois les expérimentations. Les foreurs n’attendent plus que la mise en place de la commission de veille pour commencer des forages de recherche. lire ici

Gaz de schiste : comment sortir de l’interdiction française ?

17.01.2011: C’est sous ce titre polémique que s’est tenue aujourd’hui à Paris une table ronde organisée par le Club Energie & Développement, suscitant l’ire des opposants à l’exploration des hydrocarbures non conventionnels. lire ici

15.12.2011: Gilbert Saillet porte parole du Collectif Haute Savoie Non au gaz de Schiste sur ODS Radio

   <– pour écouter cliquer sur le logo

 Recherche d’hydrocarbures sur l’Ain et la Haute-Savoie

le DL 11.12.2011: La question des gaz de schiste abordée à l’Assemblée nationale. Au Forum de l’Environnement du Pays de Gex il y a deux semaines, Étienne Blanc avait annoncé son intention de poser une question sur le permis de recherche d’hydrocarbures des Moussières à l’Assemblée nationale. Il l’a fait cette semaine. Il n’y a rien de bien nouveau mais cela a permis au gouvernement de répéter qu’il n’y aurait pas de forage avec la très dangereuse technique de fragmentation et de recherche de gaz de schistes. S’exprimant au nom du ministre de l’Écologie, absente, le ministre des Transports Thierry Mariani a en effet confirmé que « plus personne ne détient aujourd’hui d’autorisation en France pour faire de la prospection d’hydrocarbures de schiste et encore moins pour en faire l’exploitation. » Et si le permis n’a pas été abrogé comme d’autres, Thierry Mariani a précisé que « le permis des Moussières a été reconnu conforme à la loi du 13 juillet 2011 et concerne uniquement les hydrocarbures conventionnels. » Le Conseil d’État de Genève également vigilant. L’entreprise Celtique Énergie Petroleum, titulaire de ce permis a d’ailleurs… la suite ici   ou  l’article complet paru dans le journal ici     et là

Gaz de schiste dans le canton : la mobilisation s’organise

Le Messager.fr 01.12.2011: En 2009, l’information est un peu passée inaperçue, mais le permis de recherches de gaz de schiste « M615 Gex » concerne le territoire du canton. Face aux risques liés à l’exploitation de ce gaz, élus et citoyens se mobilisent.
C’est grâce à une réunion du Syndicat du Vuache (Siav) à Viry, où plusieurs membres du collectif « Non au Gaz de Schiste – Haute-Savoie » sont venus informer les élus des détails du permis « M615 Gex », que l’on en sait un peu plus sur ce projet d’exploitation mené par le consortium anglo-canadien eCorp. Mais avant d’évoquer plus en détail cette situation locale, il convient de rappeler ce qu’est le gaz de schiste et comment il est exploité… la suite ici

Haute-Savoie : « Viry non aux forages »

En Haute Savoie, on s’inquiète fortement de différents permis de forage attribué à des sociétés américaines anglaises et même française. On croyait l’exploration et l’exploitation du gaz de schiste interdite, mais le dossier n’est pas si simple. Reportage France 3  ici.

Pas de forage en vue actuellement (en est-on si sûr?)

Le DL 17.11.2011: La commune de Viry est incluse dans le périmètre du ”permis de Gex” déposé en 2009 par des sociétés pétrolières en vue d’opérer des forages. Ce vaste territoire de la couronne genevoise englobe le Pays de Gex, du col de la Faucille au défilé de l’Écluse, le Genevois haut-savoyard, Cruseilles et le Salève. Depuis, des collectifs se sont créés contre l’extraction du gaz de schiste, dont un en Haute-Savoie. Malgré la loi du 13 juillet 2011 interdisant les forages par fracturation hydraulique, la vigilance reste de mise. À Viry, trois conseillers d’opposition ont décidé de distribuer samedi un tract pour sensibiliser la population aux dangers du gaz de schiste. Mis en cause dans ce tract, le maire de la commune Jean-Pierre Buet réagit avec vigueur : « Il n’y a aucun dossier, aucune information officielle sur d’éventuels forages, ce ne sont que des rumeurs, aucun permis n’a été déposé auprès de notre commune. J’ai demandé des informations à la préfecture et j’attends les réponses. Personnellement, je suis contre les forages pour extraire le gaz de schiste, il ne faut pas dire n’importe quoi. Je compte évoquer le sujet au prochain conseil municipal. »

Les Verts genevois lancent une pétition contre le gaz de schiste en Haute-Savoie

Sophie Roselli | 17.11.2011 | Les Verts genevois dénoncent les plans de forage envisagés en Haute-Savoie et même sous le Léman, côté français. L’exploitation possible de gaz de schiste en Haute-Savoie fait l’objet de vives inquiétudes, du côté français comme suisse. Alertés par Europe Ecologie-Les Verts, Les Verts genevois ont déposé hier une interpellation urgente au Grand Conseil et lancent aussi une pétition. «Ce projet va à l’encontre de la charte du projet d’agglo qui stipule que, de part et d’autre de la frontière, on s’engage dans un développement respectueux du paysage, de la nature, de la santé de la population», explique la députée Verte Anne Mahrer. Celle-ci déposera ce soir une interpellation urgente au Grand Conseil, pour savoir comment le Conseil d’Etat compte réagir auprès des élus français. L’objectif consiste aussi à ce que le canton interdise ce genre d’exploitation sur son propre territoire. Un permis d’exploiter le gaz de schiste a été délivré par le Ministère de l’industrie français … la suite ici

Gaz de schiste solution ou problème?

Article paru dans l’Hebdo des Savoie 6 octobre 2011 ici

En Haute-Savoie, un collectif contre le gaz de schiste

par la rédaction du DL le 02/10/2011: Assèchement des ressources en eau, pollution incontrôlable des nappes d’eau et de l’air, stérilisation des sols, pathologies graves pour les humains et les animaux…, voilà quelques-uns des impacts de l’exploitation des gaz de schiste, notamment aux États-Unis. Des conséquences qui inquiètent dans le milieu environnemental du département. D’autant plus que des permis d’exploitation sont en cours de demande ou auraient été accordés en Haute-Savoie. C’est ainsi qu’il y a peu un collectif départemental contre le gaz de schiste s’est constitué à l’occasion d’une première réunion à Arenthon, rassemblant près de 70 personnes. « Nous sommes contre l’interdiction de toute exploitation des hydrocarbures liquides ou gazeux non conventionnels, sur terre ou sous la mer, quelle que soit la technique utilisée. L’interdiction de la fracturation hydraulique n’est pas suffisante », insiste Gilbert Saillet, porte-parole du groupe dans lequel on compte divers représentants d’associations, dont certains suisses. Si le collectif vient de se mettre en place, il entend bien rapidement faire entendre sa voix. Ainsi, un grand événement devrait être organisé d’ici à la fin de l’année sur le plan départemental, qui pourrait rassembler des intervenants connus au plan national. Les élus et partis politiques vont être interpellés par écrit afin qu’ils se prononcent sur la question. Une cellule de veille va être constituée et sera attentive à tout ce qui se passe sur le terrain.

La moitié de la Haute-Savoie serait concernée par l’exploitation du gaz de schiste

par la rédaction du DL le 01/06/2011« L’avenir énergétique de la France est en jeu ! ». Réunion de crise, vendredi dernier au nouveau siège à Pringy de l’association environnementaliste, la Frapna.Aujourd’hui, mercredi 1 er juin, le projet relatif à l’exploitation du gaz de schiste sera soumis à l’approbation des sénateurs. La dernière ligne droite pour « s’opposer farouchement et dire au plus grand nombre les impacts catastrophiques du gaz de schiste sur l’environnement et la santé », disent d’une même voix, Fabien Perriollat, président départemental 74, Yan Chauwin et Nicolas De Metz, (en vidéo transmission) des collectifs de l’Ardèche et du Rhône.

« Un bilan carbone aussi mauvais que le charbon »

Ces derniers collectifs sont actifs depuis la première heure. En Drôme et en Ardèche, les permis d’exploration ayant été accordés, informe M. Perriollat. « Reste que la Haute-Savoie n’est pas épargnée par le projet.…. la suite ici

Les gaz de schiste sur TV8 Mont-Blanc le 31.05.2011 avant l’examen de la loi au Sénat

Un collectif: « Stop aux gaz de schiste » s’est mis en place pour Rhône-Alpes, relayé en Haute Savoie par la FRAPNA.

Par Charles Magnier, lundi 30 mai 2011: Un collectif: « Stop aux gaz de schiste » s’est mis en place pour Rhône-Alpes, relayé en Haute Savoie par la FRAPNA. L’objectif est de peser sur le vote des parlementaires dont la 1ère mouture du projet de loi, ne ferme pas définitivement la porte à ce type d’exploitation… la suite ici

Contestation au sommet du mont Blanc contre l’exploitation du gaz de schiste

  par la rédaction du DL le 09/05/2011 à 15:23 :

Ce lundi, les trois alpinistes Lionnel Bonnel, Pascal Sibué et Benoît Gardey, hissaient au sommet du mont Blanc une affiche demandant l’abrogation de l’autorisation d’exploitation des gaz et huile de schiste. Une aventure humaine des plus enrichissantes, selon Elisabelle Bourgue. Mardi matin, ce sont 4 124 signatures qui affichées devant l’Assemblée nationale en plus des 100 000 de la pétition nationale.

La Haute-Savoie et l’Ain, très concernés par l’exploitation du gaz de schiste

par la rédaction du DL le 11/05/2011: L’exploitation du gaz de schiste, actuellement, ça fait “le buzz”. On en parle partout, à tout propos. Et tandis qu’à l’heure où nous écrivions ces lignes, l’Assemblée nationale débattait à propos de l’autorisation d’exploitation dudit gaz (ou huile de schiste), nous nous sommes penchés sur la localisation géographique desdites zones d’exploitation.

Pas facile de savoir où se situent ces secteurs. Tout au moins dans notre région. Et quelle ne fut notre surprise en découvrant sur les cartes émanant du Bureau exploration production hydrocarbure (BEPH) – dépendant du ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie -, qu’une grande partie du département de la Haute-Savoie est directement concernée, de même que l’Ain avec le pays de Gex ! Une extraction qui ferait prendre de gros risques à l’eau des nappes phréatiques. En effet, trois demandes d’exploitation ont été déposées… la suite ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s