La demande de Permis d’Abondance

Demande de permis exclusif de recherche d’hydrocarbure liquide ou gazeux d’Abondance

Cette demande introduite par la société Petrosvibri le 18.08.2009 est en cours d’instruction. Toutefois, le pétitionnaire n’ayant pas répondu dans les délais à des questions formulées par l’administration, il semblerait que cette demande n’ait pas abouti.

C’est en principe la préfecture de Haute-Savoie qui est chargée de coordonner cette instruction.

Le périmètre souhaité par le pétitionnaire pour cette demande de permis a la caractéristique de comprendre une partie du Lac Léman. Le pétitionnaire Petrosvibri S.A. société Suisse dispose par ailleurs d’un autre permis de l’autre coté du Lac côté suisse.

  Le dossier de demande de PERH d’Abondance (9,6 mo)

VOIR AUSSI DANS NOTRE RÉGION

commentaires
  1. noel dit :

    Jai 67 ans et je suis prête à me battre pour qu’ aucun endroit de France exploite le gaz de schiste!!! Dany

  2. Violaine G. dit :

    C’est vraiment grave, je suis dans la zone et pas grand monde est au courant en plus du fait que c’est un immense réservoir d’eau potable, de pâturages pour nos fromages AOC,
    un scandale!!
    Envoyez des cartes postales à nos cher ministres qui ne font rien de bien!

  3. arlette Gaqmelin dit :

    Non, non, et non ……….

  4. alain dit :

    j’ai regarde des extraits de videos des manifestations anti gaz de schiste, c’est bien mais je doute que ces manifestations folkloriques puissent stopper les permis de recherche. ce qui est etonnant c’est le silence assourdissant des ecologistes (je veux dire Les Verts) au sujet des permis accordes pour l’ exploration de gaz de schiste en France et notamment en region de Savoie (reservoir naturel d’eau minerale)

    • E.Charmot dit :

      Comment peut-on dire que les Verts (EELV, plutôt !) sont silencieux sur le sujet ? Nous nous battons en aidant au mieux l’association, nous nous sommes TOUS engagés !

  5. Martine G dit :

    une précision: la société petrosvibri était financée en grande partie par les contribuables genevois et vaudois pour le forage de Noville. Espérons qu’ils s’opposeront en masse à la poursuite de ces projets dangereux:
    « Petrosvibri SA est une filiale de la société d‘énergie romande Gaznat
    SA (66%) et de Holdigaz SA à Vevey (34%). Ce sont donc ces deux
    sociétés qui investissent directement dans le projet. La première,
    Gaznat, est détenue en grande partie par des communes et services
    industriels
    romands. Ses deux plus grands actionnaires sont par exemple les
    Services Industriels de Genève (37,51%), et la Commune de Lausanne
    (26,89%)44. Quant à Holdigaz, qui a elle-même 13,5% du capital de
    Gaznat, elle regroupe plusieurs anciennes sociétés gazières, en
    particulier la
    Compagnie Industrielle et Commerciale du Gaz SA (CICG), et la Société
    du Gaz de la Plaine du Rhône SA (SGPR). Au vu de la structure du
    capital des deux sociétés, on peut sans aucun doute affirmer que ce
    sont en grande partie des fonds publics qui financent le projet.  »
    source: IDHEAP: rapport sur la législation et la pratique des cantons
    en matière de sous-sol.

  6. Martine G dit :

    Petrosvibri, société de Vevey (CH) a bien l’intention de faire des forages. Elle s’allie avec le lobby de l’eau pour présenter ses projets!
    http://www.aqua-pro.ch/fileadmin/sites/aqua_pro_gaz/files/catalogue_aquaprogaz_2012.pdf
    de l’argent à faire avec la dépollutyion de l’eau dans le futur!
    Réagissons pour empêcher ces forages, que ce soit à partir de la Suisse ou de la France

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s