Alerte ! La loi sur la transition énergétique veut autoriser la recherche de gaz de schiste en France

Publié: 14 février 2015 dans énergie climat, gaz de houille, gaz de schiste
Tags:, , , , , , , , , , ,

(!) Info minute – Revue de Presse

Ça  urge ! Un amendement glissé par une poignée de sénateurs demande que soit procédé à l’inventaire des hydrocarbures non conventionnels en France.

gaz de schiste fracturation hydrauliqueCette idée qui ne figurait pas dans le texte examiné par les députés a été proposée dans un amendement lequel n’a jamais été déposé à la Commission des Affaires économiques du Sénat qui était en charge de préparer le texte pour l’examen au Sénat. Il a été déposé directement par un nombre de sénateurs le 10 février 2015 en séance plénière. Cet amendement sera donc examiné lorsque les sénateurs étudieront l’article 49 donc dans la semaine qui vient : Cette semaine du 15 février.

Au moment où ces lignes sont écrites les sénateurs en sont à l’examen de l’article 10. En fonction du rythme de leurs travaux et des débats, cet article 49 sera vraisemblablement étudié à partir de mercredi 18 février. Et puisque la majorité politique au Sénat est détenue par la droite, il est plus que probable que cet amendement à l’article 49 sera adopté.

C’est de toutes façons l’Assemblée Nationale qui aura le dernier mot

En revanche, si le Sénat et l’Assemblée Nationale en commission mixte ne parviennent pas à tomber d’accord sur le contenu du projet de loi, et notamment sur cet article,gaz de schiste empreinte et GES c’est de toute façon l’Assemblée Nationale qui, en dernier ressort, aura le dernier mot.

Mesdames messieurs les députés, chasser le principe de l’interdiction de la recherche et de l’exploitation des pétrole et gaz de schiste -adopté en 2011 par la grande porte- en faisant rentrer par la fenêtre ce projet d’inventaire ne serait pas digne de l’engagement pris devant le peuple suite aux fortes mobilisations contre ces projets mortifères.

« Faire l’inventaire », ça commencera par de la sismique, ça se poursuivra par des forages et des tests de production. Faire l’inventaire cela veut dire accorder des permis de recherche d’hydrocarbure. Accorder ces permis c’est ouvrir la possibilité de l’exploitation à court termes. Nous ne cessons de le répéter et les compagnies pétrolières ne cessent de le réclamer.

Mesdames et messieurs les sénateurs et députés, l’adoption de cet amendement entrainerait une perte de confiance supplémentaire du peuple vis-à-vis des élus. Il n’existe pas d’argument valable en faveur de ces projets de recherche d’hydrocarbures. L’adoption de ce projet placerait la France dans une position ridicule au moment où elle se prépare à accueillir la conférence internationale sur le climat.

J’écris à ma/mon sénateur/e avec ce modèle de courrier Leurs noms et adresses sont ici: http://www.senat.fr/senateurs/sencir.html  http://www.nossenateurs.fr/circonscription

► Je participe à la cyberaction « Recherche de gaz de schiste en France c’est toujours NON » sur Cyberacteur ici

commentaires
  1. JL dit :

    Je suis scandalise par le comportement de tous ces idealistes.
    Oui super il y a une loi, et il faut l’applique a la lettre : LOI n°2011-835 du 13 juillet 2011
    mais j’ai bien dit appliquer a la lettre pour les 4 articles qui s’y trouve, actuellement, mais seul les aticles 1 et 3 sont appliques : l’interdiction, mais les articles 2 et 4 ne le sont pas!
    Ou est la commission, ou sont les etudes et test devant etre realise, ou son les rapport? Rien.

    Donc appliquons juste la loi.

    • noschiste dit :

      « Idéalistes »? Vous parlez de certains élus et chercheurs qui vivent dans une bulle et rêvent de l' »exploitation écologique » du méthane? Cette loi est bancale. Peut-on à la fois interdire et autoriser?
      Il faut tourner la page et investir dans les énergies du futur pendant qu’il en est encore temps. Ne peut-on pas être « scandalisé » que des élus soit disant éduqués, chargés de la défense de l’intérêt public et membres de la commission économique du sénat puissent continuer à imaginer que ces projets d’exploitation de ressources fossiles extrêmes sont des solutions … économiques.

  2. planet jeanne dit :

    .après leurs terribles expériences ,les USA,ferment de plus en plus de puits et en France on en ouvrirait?!…les « élus » (pas par moi !) ne seront jamais que de vulgaires épiciers ,cupides et égoïstes,aucun d eux n’ a d’ enfants? l’ état de la Terrre n’ est il pas déjà assez préoccupant?..eh! bien je ne crois pas que les « je suis Charlie » vont se laisser faire facilement..je crains hélas des violences..

  3. leproton dit :

    Une info…Toute discrète…

  4. Le réaliste indigné dit :

    Il faudrait plutôt se cotiser, rassembler plusieurs centaines de milliers d’euros pour pouvoir faire du lobbying comme les compagnies pétrolière auprès de nos chers sénateurs et députés. C’est à dire leurs payer des pots-de-vin, bateaux de luxe, villa de rêves, … Ecrire à mon sénateur ! C’est rigolo … Une lettre … un bateau … que va-t’il choisir mon sénateur ?

  5. MARCHAND dit :

    Ou quand un banquier de la banque Rotschild fait de la politique …. tout est bon pour (se) faire de l’argent, quitte à créer un catastrophe écologique !!!!

    • noschiste dit :

      sachant qu’il s’agit de la loi sur la transition énergétique et non de la loi Macron comme l’URL de l’article peut le laisser entendre (erreur corrigée quelques minutes après la publication de cette information).

  6. l.boulon dit :

    Allez Mesdames et Messieurs les élus, votre pensée et votre courage valent certainement plus qu’un pot-de-vin…

  7. Julius dit :

    C’est nul on en veux pas arrêtez de tout détruire

  8. guilhermet dit :

    Peu importe à ces sénateurs l’avenir de la terre, de notre terre, ils sont sur le retour ! et ils appliquent « après moi le déluge »

  9. Jess dit :

    Pas moyen d’avoir leur mail et de bombarder leur boîte avec nos cris de mécontentement? Et puis ,comme dit Rémi, c’est pas comme si on n’avait pas d’exemple:avec le recul ,on voit bien qu’aux États Unis c’est une catastrophe!Tous ça pour l’argent ,l’argent et toujours l’argent. ..

  10. REGI dit :

    Peut-on savoir QUELS sont les brillants sénateurs qui comptent empoisonner le sol français? Il serait intéressant de leur poser la question: sont-ils vraiment au courant des gravissimes dégâts secondaires de ce qu’ils proposent? C’est tout de même une question de santé publique! S’ils veulent empoisonner une bonne partie des animaux et des français, ils ont un modèle tout trouvé: certains états des USA. Mais rien ne remplaçant l’expérience personnelle, il faudrait qu’ils y aillent et y séjournent et voient l’intensité des dégâts et ramènent leur eau de consommation personnelle en bouteille.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s