Une victoire contre les forages de pétrole de schiste

Publié: 12 mars 2014 dans énergie climat, forage d'hydrocarbures, gaz de schiste
Tags:, , , , , ,

(!) Info minute – Revue de Presse

jouarre 22 09 2013 13La bataille a été longue et elle aboutit à une décision du tribunal administratif de Melun qui réjouira l’ensemble des citoyens, élus et associations qui se sont battus contre ces projets de forage de pétrole et gaz de schiste, localement, en Seine-et-Marne et partout en France.

Ce matin c’est par un tweet de l’avocat Arnaud Gossement que l’on apprend la décision du tribunal de Melun « @ArnaudGossement Exclu – #schiste : le tribunal administratif de Melun vient d’annuler totalement l’autorisation de forage revendiquée par Hess à Nonville 77 »

Information relayée plus tard par l’AFP : « Le tribunal administratif de Melun a interdit mercredi un forage d’exploration pétrolière à Nonville (Seine-et-Marne), ont indiqué des sources concordantes à l’AFP, une décision présentée comme une première en France du côté des militants anti-gaz de schiste. La décision du tribunal revient à « annuler totalement l’autorisation de forage » obtenue par le groupe américain Hess Oil, a déclaré l’avocat de la commune, Me Arnaud Gossement. « Le jugement devrait être signé et notifié dans l’après-midi aux parties » qui en connaîtront alors les détails, a ajouté une source judiciaire. »

L’intercommunalité Moret-Seine-et-Loing et la commune de Nonville, qui avaient saisi la justice, craignaient que le pétrolier ne détourne la loi Jacob de 2011, confirmée par le Conseil constitutionnel, interdisant la fracturation hydraulique en France. Comme dans bien d’autres localités de Seine-et-Marne où Hess Oil dispose de permis de recherche d’hydrocarbure, il était clair que ces demandes faites par la société américaine auprès de l’État français étaient motivées par l’appât du gain qu’aurait généré la découverte de pétrole de schiste.

A présent, « le pétrolier n’a plus le droit de forer dans cette commune à 70 kilomètres au sud-est de Paris », a expliqué Me Gossement, même si le permis exclusif de recherche d’hydrocarbures qu’il détient n’a pas été formellement annulé par le tribunal. « C’est la première fois qu’un forage de ce type est interdit » en France, a-t-il ajouté.

En 2013, Hess Oil avait déjà procédé à un forage contesté à Jouarre (Seine-et-Marne), sans fracturation hydraulique mais en creusant jusqu’à 2.918 mètres sous terre. Des carottes de terre échantillons de roche ont été prélevées prélevés, notamment entre 2.250 et 2.785 m, dans la roche-mère du Lias, la couche géologique où peut se trouver du pétrole de schiste.

Le groupe, qui possède en tout neuf permis miniers dans le bassin parisien, a aussi foré à Chartronges (Seine-et-Marne) et Huiron (Marne). Si la nouvelle du jour est bonne, la bataille est loin d’être terminée et les collectifs maintiennent leur demande : L’annulation de l’ensemble des permis de recherche d’hydrocarbure liquide ou gazeux, lesquels visent des gisements non conventionnels, aucune délivrance de nouveaux permis et l’orientation des moyens financiers et de la recherche vers les énergies propres et renouvelables.

commentaires
  1. Terrien dit :

    « interdisant la fracturation hydraulique en France » ???
    Pour la géothermie la fracturation hydraulique est autorisée pour information…

    Sinon je ne vois aucune raison à interdire un forage conventionnel d’exploration visant la roche mère, c’est juste se donner une information sur notre sous-sol et quantifier nos ressources potentielles. On autorisera l’exploitation quand d’autres techniques seront disponibles (l’Etat interdit la fracturation hydraulique dans le cas de l’exploitation d’hydrocarbures donc même si Hess trouve les résultats obtenus intéressants ils devront attendre de trouver une autre technique pour l’exploiter), mais c’est toujours bien de savoir ce qu’on possède, l’ignorance n’est jamais une bonne solution! Fracturer à l’américaine est extrême, interdire toutes possibilités de se renseigner l’est aussi donc cette décision me laisse très perplexe…

    • noschiste dit :

      Vous semblez oublier que lorsque la société Hess Oil -spécialiste de la recherche d’hydrocarbures non conventionnels- avait soumis ses demandes de permis de recherche d’hydrocarbures (PERH), elle l’avait fait en précisant la nature des gisements visés et des objectifs de la recherche: il s’agissait bien de pétrole de schiste.
      Laisser croire que des sociétés privées vont gentiment procéder à un inventaire des « ressources » à leurs frais sans envisager l’exploitation (qui reste possible et dont le produit est commercialisable dans le cadre de la recherche) c’est juste nous prendre pour de grands naïfs que nous ne sommes pas complètement.

  2. de wever dit :

    Des carottes de terre???
    Si c’est confirmé je vais y planter quelques salades 😉

    • noschiste dit :

      Bien vrai 😉 « des échantillons de roche » auraient été plus appropriés. Ça nous apprendra à citer les agences de presse plutôt que d’écrire complètement nos textes! 🙂

  3. rubin dit :

    Super!!!Ca fait un bien fou d’apprendre ce genre de décision. continuons à être vigilant, informé et mobilisé.

  4. TERRASI dit :

    Pourquoi être toujours négatif ? Continuons la lutte, certes, restons vigilants, mais arrêtons de penser au pire car nous créons notre réalité et les pensées sont loin d’être aussi anodines qu’on le croit. Les gaz de schiste comme le Tafta ne se feront pas et j’y crois !

  5. Jacqueline Bonnefoy-Claudet dit :

    Une victoire, certes mais la guerre est loin d’être gagnée, surtout si l’Europe signe le Grand Marché Transatlantique avec les U.S.A.

  6. TERRASI dit :

    Enfin, une décision sensée ! … et que les victoires continuent d’arriver, je le souhaite ardemment et j’y crois

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s