Intensification du lobbying pro gaz de schiste en France : un « centre d’information »?

Publié: 13 octobre 2014 dans gaz de schiste
Tags:, , , , , , , , , , ,

(!) Info minute – Revue de Presse

Sans surprise, le lobby pro gaz de schiste ne désarme pas. Et puisque le Président de la République à annoncé, « moi Président il n’y aura pas d’exploitation de la gaz de schiste », les industriels font pression pour que soit lancé malgré tout un grand inventaire des « ressources » en hydrocarbures non conventionnels. Un « observatoire » verra le jour sous peu avec un l’objectif clair de convaincre les décideurs et de travailler activement à l’acceptation sociale de la recherche et de l’exploitation des gaz et pétroles de schiste en France. Enfin dans cet article, ne pas manquer l’émission demain mardi 14 octobre 2014 sur France 5.

« Observatoire » ou « centre d’information et de documentation » sur le gaz de schiste

Les industriels n’étaient pas loin de tenir le stylo lors de l’attribution des permis d’exploration de gaz de schiste en 2010. Puis en 2011, ils avaient permis aux parlementaires de retoquer la proposition de loi initiale d’interdiction de la recherche et de l’exploitation des hydrocarbures non conventionnel pour en faire une imparfaite loi d’interdiction de la fracturation hydraulique. Et depuis, ils attaquent à tout va les décisions concernant les abrogations de permis et rejets de demandes ou mutations. A présent comme le précise le Journal du Dimanche, ils s’attèlent à la création d’un « observatoire » ou « centre d’information et de documentation » sur le gaz de schiste. « L’objectif serait de collecter un maximum de « données et d’informations vérifiées et crédibles », car explique l’un des leaders de ce projet « on entend tout et n’importe quoi sur le sujet« , . « Encore secret – car pas finalisé -, cet observatoire devrait voir le jour à la fin de l’année 2014 ou au début de l’année 2015 pour continuer à peser dans le débat. Il regroupera des industriels, des économistes, des sociologues et des scientifiques pour traiter des questions sur l’exploration, l’exploitation, la technique de fracturation hydraulique« . Devraient être membres de ce « centre d’information », Total, GDF Suez, Imerys ou encore Vallourec.

Que les industriels fassent du lobbying, ça n’est pas nouveau. Que l' »information » diffusée auprès des décideurs et du public soit incomplète, tendancieuse voire truffée de mensonges, ça n’est pas nouveau non plus.  Que leur discours soient repris comptant par une partie de la classe politique et certains élus en particulier, c’est de l’irresponsabilité et un danger pour la démocratie. C’est également en l’espèce un danger immédiat pour la santé et l’environnement. Brandir le mensonge de la croissance et de la création de dizaines de milliers d’emplois (lire iciici, et ) qui pourraient être générés par le développement de l’exploitation des gaz de schiste, c’est particulièrement cynique dans un contexte de baisse générale de l’activité, d’augmentation du chômage et de la pauvreté.

Faire « l’inventaire des hydrocarbures en France »,  c’est donner de multiples permis de forage. Donner des permis de forage c’est octroyer une autorisation de quinze ans pendant laquelle, la loi peut être révisée. C’est permettre de convertir aisément des permis de recherche en permis d’exploitation. Le code minier qui le permet est particulièrement souple.
« Gaz de schiste, les lobbies contre-attaquent » à ne pas manquer le reportage de France 5, le mardi 14 octobre à 20h40

France 5 TV schiste -Et puisque nous parlons de ce lobby, ne manquez pas la diffusion du reportage « Gaz de schiste, les lobbies contre-attaquent » sur la chaine française France 5 TV ce mardi 14 Octobre 2014 à 20h40. Ce reportage sera suivi d’un débat. Voilà quelques éléments de présentation produits par Télérama. « Depuis des années, les lobbyistes, hommes de main des industriels, jouent dans l’ombre des parties qui sacrifient la santé publique aux intérêts financiers. Vache folle, sang contaminé, amiante : dans ces scandales sanitaires retentissants, ils ont manipulé l’opinion et les politiques en toute impunité. Aujourd’hui, leur nouveau terrain de jeu, c’est les gaz de schiste, dont la France a interdit l’exploitation en 2011. Depuis, les lobbyistes du secteur n’ont qu’un objectif : convaincre les politiques de faire marche arrière. Pour cela, ils noyautent les organes du pouvoir, s’appuient sur des hauts fonctionnaires, s’entourent de scientifiques complaisants, fournissent des études partisanes et bernent les médias. La critique TV de télérama du 11/10/2014: Ne vous laissez pas décourager par l’emballage dramatisant de cette bonne enquête, mise en scène façon thriller paranoïaque. Michel Tedoldi y décortique la montée en charge des lobbies ­industriels sur l’exploitation du gaz de schiste, interdite en France en 2011 sous la présidence de Nicolas Sarkozy. En 2012, Delphine Batho, alors ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, obtient que l’interdiction soit étendue à l’exploration des ressources potentielles, et fait confirmer par François Hollande le rejet des permis de forage accordés à cet effet. C’est sur ce point, celui de la recherche, que les pro-gaz de schiste s’appuient pour faire pression sur les politiques. Ils finissent par obtenir l’éviction de la ministre ­gênante, et gagnent la faveur de certains de ses collègues — Arnaud Montebourg, puis Laurent Fabius.. la suite sur télérama.fr.

Lire également l’interview de Delphine Batho ex Ministre de l’Écologie du gouvernement Ayrault.

Demandez aux habitants de Rhône-Alpes, de PACA, d’Ile-de-France, s’ils veulent des forages à côté de chez eux, la réponse est non !
La loi: La France a porté un message universel, en affirmant qu’il n’y a pas que le profit à court terme, qu’il faut prendre en compte la nature, l’eau, le climat… ­Depuis, il y a eu des mobilisations ­citoyennes en Roumanie, en Pologne, et l’Allemagne, qui était censée se ­lancer dans le gaz de schiste, a repoussé la décision à 2021. Le combat est inégal, la pression des multinationales ­augmente, et c’est pour cela qu’elles concentrent leur attention sur la France.
commentaires
  1. Michou dit :

    Pour continuer à s’engraisser sur notre dos…..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s