Gaz de schiste: de la perversité insondable des sondeurs…

Publié: 10 février 2014 dans énergie climat, forage d'hydrocarbures, gaz de houille, gaz de schiste
Tags:, , , , , , ,

(!) Info minute – Revue de Presse

Les chiffres sont têtus…et certains sondeurs aussi, qui s’ingénient à les tordre pour leur faire dire ce pour quoi ils sont payés.

IFOP 24 pc janv 2014Le dernier sondage de l’IFOP[1] confirme que moins d’un français sur quatre souhaite voir encouragée la filière des gaz de schiste pour la production de chaleur et d’électricité, alors que neuf sur dix se prononcent pour encourager  la filière des  énergies renouvelables. Remarquable clairvoyance des citoyens face au déferlement médiatique pro-gaz de schiste de nombre de politiciens, industriels, universitaires et même « écologiste people »…

Alors comment soutenir l’insoutenable ? microtrotoir figaro fev 2014Par exemple, en limitant l’échantillon aux lecteurs du Figaro. On obtient un magnifique 72% de favorables à l’exploration du gaz de schiste. La seule conclusion qu’on puisse en tirer, en comparant avec le sondage précédent, c’est que les lecteurs du Figaro ne sont pas représentatifs du peuple français : on s’en doutait un peu. Seraient-ils aveuglés par le souci de maintenir à tout prix  leur niveau de consommation, ou espèrent-ils que ce sont les pauvres qui paieront l’addition climatique ?

sondage 69pc ok recherche gds envi janv 2014Et puis il y a les pervers avec les questions vicieuses : « faut-il mener des recherches pour trouver un mode d’exploitation du gaz de schiste compatible avec la protection de l’environnement ? ». Notez bien les termes : « mener des recherches », pas « faire des forages d’exploration » : avec les « recherches » on imagine des scientifiques en blouse blanche dans leur laboratoire aseptisé, pas des foreurs en train de fracturer le sous-sol dans la boue et le vacarme dans le champ d’à côté. Quant au « mode d’exploitation  compatible  avec la protection de l’environnement » leur a-t-on dit, aux sondés, qu’il consistait à utiliser pour l’extraction du gaz de schiste un autre gaz dont le potentiel de réchauffement climatique est 4300 fois celui de gaz carbonique ? Bonjour l’environnement !

Et si on vous proposait du gaz disponible sans forage, qui ne provoquerait pas de réchauffement climatique et en plus serait renouvelable ?  Vous seriez contre, vous ?
commentaires
  1. Dan ARDUYNNA dit :

    Développement intéressant.
    La somme des intérets individuels ne faisant pas l’intérêt général, tout sondage d’opinion n’a qu’une valeur relative, surtout dans un monde individualiste. D’où la nécessité de discernement, et de poursuite d’actions de sensibilisation, d’éducation, de contrôle et de sanction / émulation.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s