Pologne, la fin de l’exploration du gaz de schiste

Publié: 12 mai 2016 dans énergie climat, forage d'hydrocarbures, gaz de schiste
Tags:, , , , ,

(!) Info minute – Revue de Presse

PGNiG mettra fin à l’exploration des gaz de schiste si une «dernière chance» ne donne pas des résultats prometteurs en Juin a annoncé le 10 mai 2016 le PDG de la compagnie pétrolière et gazière contrôlées par l’État polonais.

Dernière tentative de fracking

PGNiG va procéder à sa dernière tentative de « stimulation » d’un puits de gaz de schiste dans le nord de la Pologne. A partir du 6 juin et pendant une semaine, les gaz de schiste POLOGNEopérations de fracturation hydraulique – pompage à haute pression de l’eau avec des additifs pour forcer l’extraction du gaz de la roche compacte – seront mises en œuvre. Si cette tentative échoue et que les résultats ne sont pas probants, la société mettra fin à son effort d’exploration. C’est ce qu’a déclaré le PDG Piotr Wozniak aux journalistes.

La facilité d’exploitation rencontrée par les opérateurs en Amérique du Nord n’est pas au rendez-vous en Europe.

PGNiG est la dernière grande entreprise qui explore activement le gaz de schiste en Pologne. La plupart des autres grands acteurs, y compris ExxonMobil ou ConocoPhillips, se sont retirés au cours des dernières années, citant des prix du pétrole bas qui ont rendu l’exploration coûteuse et irréalisable. Cependant, la cause principale de cet échec retentissant est liée à la géologie difficile et la profondeur des réserves d’hydrocarbures non conventionnels polonaises.

La fin de l’espoir d’un eldorado européen du gaz de schiste

Dans les premières années de cette décennie, la Pologne avait espéré bénéficier d’importantes ressources de gaz de schiste. Varsovie rêvait même de devenir un important exportateur et comptait sur le gaz de schiste pour réduire sa dépendance vis-à-vis des importations de gaz russe. La Pologne une grande campagne d’exploration dans les années 2012 et 2013 où des dizaines d’entreprises s’étaient vues octroyées plus ou moins légalement plus de 100 concessions.

Source: BNE IntelliNews

commentaires
  1. Dan ARDUYNNA dit :

    *Il est très préoccupant de constater que les raisons de cet abandon sont techniques et budgétaires, alors que l’enjeu est climatique et environnemental.*
    Quand on constate un dysfonctionnement, par le traitement récurrent d’un problème, et que l’on en mesure l’évolution et les risques, on s’efforce de traiter les causes :
    – Lorsqu’on sait que le réchauffement climatique est dû à l’effet de serre, dont la cause est l’augmentation du CO2 dans l’atmosphère, et que la datation spectrométrique, accuse le carbone fossile,
    – Lorsqu’on voit la puissance des évènements météorologiques, que l’on constate la diminution des ressources alimentaires, les migrations de maladies, les sècheresses, les récoltes compromises par le dérèglement climatique,
    – Lorsqu’on s’aperçoit de l’effet domino et amplificateur sur d’autres phénomènes, tels que :

    * l’altération des puits de carbone océaniques et terrestres,

    * la libération de méthane du permafrost, beaucoup plus dangereux que le CO2,

    * la libération de souches pathogènes polaires,

    * la diminution critique des glaces polaires, qui provoquera *l’
    arrêt du courant de Humboldt*, cet arrêt provoquant

    > un réchauffement catastrophique de la zone intertropicale,

    > et puisque qu’il n’y aura plus de Gulf Stream, il y aura glaciation polaire,
    Il y aura des contrastes thermiques très importants en latitudes et donc des évènements météorologiques d’une violence inimaginable, Canicules, incendies, ouragans, déluges…
    *Face à l’aspect incommensurable des énergies mises en jeu, on ne rigole plus*, nous avons le devoir d’*ANTICIPER*.

    Nous devons nous affranchir du carbone fossile, faire preuve de sobriété énergétique et protéger la nature, cette nature belle nourricière.
    Reconsidérer notre modèle économique, notre conception de la vie, du Bonheur, de notre rapport à l’autre, *LA VIE SUR TERRE* étant en jeu, c’est maintenant un *DEVOIR DE CONSCIENCE*.

    Les solutions immédiates peuvent peuvent être prises :
    – abandonner l’alimentation carnée, qui produit autant de gaz à effet de serres que le transport.
    – augmenter le prix de l’énergie, pour constituer un fond servant à la transition, et contraindre les consommateurs à la sobriété énergétique.
    – accélérer le processus de transition

    – montrer à la population que le BONHEUR n’est pas matérialiste et consummère, mais dans la FRATERNITE et la SOLIDARITE.

    Source :
    http://www.developpement-durable.gouv.fr/Temperatures-moyennes-de-l-air-en,32537.html#prettyPhoto
    – Evolution de la température moyenne en France depuis 1900 :
    2011 (+1.1 °C) ; 2014 (+1.2 °C) ; 2015 (+1.5 °C)
    – Evolution de la température moyenne mondiale depuis 1910 :
    2015 (+1.2°C).

  2. Dan ARDUYNNA dit :

    L’enjeu climatique et environnemental n’étant pas pris en compte, les motifs du retrait montrent que ces gens sont dangereux pour la Planète, et pour la Vie sur Terre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s