Bientôt du gaz de schiste du Québec pour l’Europe ?

Publié: 20 juin 2015 dans énergie climat, forage d'hydrocarbures, gaz de schiste
Tags:, , , , , , , , , , , ,

(!) Info minute – Revue de Presse

Lettre ouverte de Serge Fortier, qui fut longtemps porte parole du Regroupement interrégional sur le gaz de schiste de la Vallée du Saint-Laurent et qui réagit aux conclusions du rapport BAPE[1] sur le projet de construction d’une installation de liquéfaction de gaz naturel à Bécancour (Québec). Réaction à ces conclusions qui ne font que nourrir la volonté du lobby des hydrocarbures de nous enfoncer de plus en plus dans le dérèglement du climat. Nous la publions en expression de notre solidarité avec les citoyens du Québec dont les terres sont menacées par l’exploitation intensive du gaz de schiste, mais aussi parce ces projets d’industrialisation en Amérique de Nord ont bien pour vocation d’exporter le gaz de schiste … vers l’Europe. Ce sont des têtes de pont dont le fonctionnement est négocié par l’Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’Union européenne (UE) et le TAFTA.

Le brin de scie qui nous empêche de voir la poutre qu’on a dans l’œil

Que de belles paroles de la part des gouvernements qui se disent préoccupés par le réchauffement climatique et qui, dans leurs décisions colorées de parti-pris, font exactement le contraire. Denon au gaz de schiste moratoire permettre la liquéfaction du gaz naturel est un autre des moyens hypocrites pris par le lobby des hydrocarbures et leurs fidèles politiciens qui leur mangent dans la main, pour nous maintenir dans ce qui nous détruit depuis un siècle, car pour fournir de telles usines (car il y en aura d’autres) il faut augmenter la production de gaz naturel non conventionnels, comme le gaz de schiste.

Peu de gens voient ce qui est en train de se mettre en place au Québec. Peu de gens prennent le temps ou ont le temps de reconnaitre toutes les entourloupettes que fait le lobby pétrolier et gazier pour augmenter leur influence sur le marché des énergies, alors qu’il faut impérativement inverser cette pression.

Pauvres enfants que nous mettons au monde! L’usine de Stolt n’est que le brin de scie qui nous empêche de voir la poutre qu’on a dans l’œil. Quel bel héritage nous lèguerons à nos enfants! Quel égoïsme et quelle lâcheté de continuer à imposer le même style d’économie qui a fait ses preuves de son échec sur tous les plans, assurant rien d’autre à nos enfants chéris que malheur, endettement et maladie.

Je pourrais en écrire long, car j’en ai long sur le cœur, moi qui consacre ma vie depuis 2010 au dossier des gaz de schiste dans la Vallée du St-Laurent, en m’impliquant à fond dans le regroupement de 115 comités de citoyens qui ont ramené à la raison… non, pas vraiment… qui ont mis un «Wo» à l’enthousiasme fou de nos politiciens d’ouvrir la porte aux gazières.

Mais cette même gang est encore là à pousser des projets insensés. Et comme ils n’ont pas trouvé le moyen d’envahir notre belle Vallée du St-Laurent avec des puits de gaz de schiste, sachant qu’on les attendait de pied ferme, ces hypocrites s’enlignent pour nous l’imposer de force en mettant en place des usines comme Stolt, en faisant la promo du Gaz naturel, en encourageant la consommation de gaz pour le chauffage des résidences en maintenant les prix bas du gaz et en augmentant le prix de l’électricité, etc, etc.

Ce n’est pas nécessaire d’avoir un diplôme pour voir toute cette manipulation. Et pendant ce temps, le temps passe, le climat se réchauffe, les initiatives vertes stagnent et, comble de malheur et d’illogisme, l’ère des hydrocarbures s’installe petit à petit au Québec. Quelle gang de peureux nous sommes, de marcher à contre-courant du gros bon sens sous prétexte de créer quelques jobs temporaires! Dites-moi où vous voyez dans cette décision une volonté de changement vers des énergies propres?

Préparez-vous les jeunes! L’héritage que vous légueront vos parents sera loin d’être un cadeau! Mon enfant, pour te prouver comment je t’aime, je te lègue mes déchets qui dérèglent le climat dans lequel tu vivras. Arrange-toi avec ça, moi j’étais trop lâche et trop égoïste pour chercher à faire mieux!

[1] Le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) est un organisme voué à l’information et à la consultation publiques sur des projets susceptibles d’avoir un impact majeur sur l’environnement ou sur toute autre question relative à la qualité de l’environnement. http://www.bape.gouv.qc.ca/sections/faq/#qcq

commentaires
  1. dereco dit :

    Pourtant le Canada a une belle réalisation écologiste unique http://www.dlsc.ca
    Principe : conserver l’énergie thermique du soleil gaspillée en trop en été pour s’en servir en hiver sans soleil !!
    Personne ne dit, même pas les écologistes, qu’on peut sauver la planète en faisant tous comme cela qui fonctionne depuis 2007 et expliqué sur :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Communaut%C3%A9_solaire_de_Drake_Landing
    Une géothermie solaire à recharge solaire gratuite, inusables, et perpétuelle, sans aucune pollution, sans CO2, sans particules, sans dangers, et sans pompe à chaleur à électricité nucléaire.
    On peut l’améliorer en simplifiant pour diminuer son prix, facilement, sans inconnue technologique grave qui ferait exploser le prix comme l’EPR.

    Au lieu de centrales nucléaires, de gaz de schistes à CO2, on peut avoir des centrales solaires thermiques à concentration, à stockage géothermique simple, fournissant de l’électricité sans aucune intermittence, ni dangers, gratuites à perpétuité suivant le même principe de chaleur d’été pour l’hiver !!

    J’aimerais installer ce type de solution http://www.dlsc.ca/DLSC_Brochure_f.pdf sur le toit de ma maison, en stockant dans mon jardin la chaleur solaire perdue sur mon toit en été en ce moment, pour me chauffer avec, en hiver gratuitement, à perpétuité sans CO2, ni pollutions de particules, ni électricité nucléaire !!

    Mais personne ne développe ce qui est gratuit, ne consommant plus jamais rien, avec plein d’articles, chargés de défendre les monopoles pétroliers et de combustibles et nucléaires, pour nous maintenir sous leur domination et nous obliger à consommer sans fin inutilement !!!

    • Dan ARDUYNNA dit :

      Puisque les lobbyistes et les politiques sont sourds, il faut répéter… Je ressers cette analyse du 27 janvier 2014 pour l’habitat, sur la publication suivante :
      https://stopgazdeschiste.org/2014/01/25/cette-greencross-qui-parle-si-bien-du-gaz-de-schiste-presidee-par-un-magnat-du-petrole-et-du-charbon/

      La consommation énergétique globale en France est de 300 MTep/an, dont 150 importés. Cette consommation est répartie en trois parts d’environ 100 MTEp pour l’habitat, 100 pour les transports, 100 pour les secteurs économiques.

      Energie solaire incidente globale à latitude 45 est d’environ 1000 w/m2, environ 800 thermique et 200 photovoltaïque.
      Durée d’ensoleillement efficace moyenne 4 h/j.m2.

      => Energie incidente globale moyenne intégrée (tenant compte de la progression azimutale du soleil dans la journée) est alors d’environ 1,3 kwh/j.m2, soit un peu plus de 400 kwh/an.m2.
      Emprise au sol moyenne (industrie + habitat) = 4% de la surface de la France 550 000 km2.
      Energie SURFACIQUE incidente globale moyenne intégrée (tenant compte de la progression azimutale du soleil dans la journée) est alors d’environ 1,3 kwh/j.m2, soit un peu plus de 400 kwh/an.m2.

      Emprise au sol moyenne (industrie + habitat) = 4% de la surface de la France 550 000 km2.
      => La surface d’emprise au sol en France, donc de toitures, serait de 22 000 km2.
      Si seulement 10% de cette surface est exploitable, cela donne 2000 km2 d’équipements solaires.

      L’énergie globale incidente sur ces 10% de l’emprise au sol est alors de 800 Twh/an, soit un peu moins de 1 Twh/an, soit 100 MTep/an, à répartir thermique et photovoltaïque.

      Les besoins électriques de l’habitat tendent à équiper dans un rapport 80% photovoltaïque et 20% thermique (chauffe-eau solaires par exemple). Le potentiel moyen d’utilisation de l’énergie incidente tombe alors de 1000 à 320 w/m2, ramenant le potentiel national solaire récupéré de 100 à 30 MTep.
      Les immeubles qui peuvent recevoir une véranda au sud, verront très vite leur besoin énergétique baisser, et les immeubles qui disposent ou peuvent mettre en place des réserves inertielles d’eau, peuvent accumuler l’énergie thermique incidente, et la récupérer par pompes à chaleur eau/eau ou eau/air durant les périodes d’ensoleillement insuffisant.
      Ce qui est possible techniquement, demande un temps d’adaptation et d’application. Il faut commencer par :

      1- réduire les besoins de manière drastique, en mettant en place :
      a) une campagne de sensibilisation plus marquée que celle qui a été commencée, dans le respect des producteurs et du fisc
      b) un programme national de lutte contre la dépense énergétique de l’habitat,
      c) un programme national de production énergétique utilisant les ressources locales (éolien, solaire…)
      d) un engagement de chaque commune, saisir toutes les opportunités (exemple de saisie des immeubles dont le bilan énergétique est mauvais) pour mise aux normes de sobriété énergétique ou investir l’espace à des fins de production basées sur la biosphère ou le renouvelable.
      e) En faire une priorité nationale voire européenne.

      2- Dissuader la consommation effrénée, en incluant au prix des énergies non renouvelables, celui de leur impact environnemental et climatique.

      Les preuves scientifiques de notre responsabilité dans le bouleversement climatique en cours sont établies. Lorsque le contexte sera dégradé, il sera beaucoup plus difficile d’y remédier, nous subirons alors les évènements et nous en porterons la lourde RESPONSABILITE.
      Cette révolution est nécessaire au nom de la conscience universelle comme pour notre conscience individuelle :
      Chacun doit être le capitaine de son âme pour rester maître de son destin, disait Mandela.
      J’ajourerai qu’un cap est nécessaire pour obtenir la synergie des individualismes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s