Lac Léman alerte aux forages ! Rassemblement le 8 mai 2016

Publié: 24 avril 2016 dans forage d'hydrocarbures, gaz de schiste
Tags:, , , , , , , , , ,

(!) Info minute – Revue de Presse

AUTORISATION REFUSÉE – LE COLLECTIF HALTE AU FORAGES VAUD FAIT RECOURS ET ANNONCE QU’UNE AUTRE MARCHE SERA ORGANISÉE 
Sous le lac Léman, Petrosvibri veut reprendre ses recherches dans le but avéré d’exploiter du gaz!

Il est important de savoir que l’exploitation du tight gas (gaz de réservoir compact) requiert de nombreux forages verticaux ; à partir de chacun des puits verticaux forés, des puits horizontaux sont alors forés en étoiles. Voilà la définition qu’en donne le site Manicore: « Le « tight gas » est assez proche d’un gaz conventionnel (il s’agit en particulier d’un gaz qui a bien effectué sa migration secondaire), la seule différence étant que la roche qui le contient est très peu perméable (les pores sont très petits, et surtout il y a eu une cimentation du réservoir sous l’effet d’actions géologiques qui a supprimé la communication entre pores ou l’a rendue très difficile). Du coup la production est limitée physiquement, et il faut parfois faire des puits assez rapprochés parce que justement la circulation interne au réservoir est très mauvaise« .

Déjà des incidents lors du premier forage à Noville

Lors de son premier forage, M. Petitpierre de Petrosvibri a annoncé dans la presse que 8 puits horizontaux avaient ainsi été forés à partir du puits vertical. Un incident sérieux s’était produit lors de ce forage, nécessitant l’usage de charges explosives pour dégager le train de tiges, bloqué par un effondrement. Chacun de ces puits sera fracturé avec la technique de la fracturation hydraulique afin de produire du gaz, ou une stimulation chimique nécessitant moins d’eau et moins de pression mais plus de produit chimiques toxiques.

Après la première campagne de recherche, Monsieur Petitpierre patron de Petrosvibri annonçait vouloir une vingtaine de puits en vue d’exploiter la zone.
Chaque forage va bétonner environ 1 hectare (+ les accès), à moins que la compagnie gazière ne se prépare à des forages offshore? On peut tout imaginer. Quoi de plus beau et surtout de plus écologique qu’une plate-forme pétrolière sur le lac Léman à quelques encablures du château de Chillon? Et que faire en cas de tremblement de terre, d’explosion sur la plate-forme, de fuite ?
En lire un peu plus sur les projets de Petrosvibri dans cet article, celui là ainsi que l’excellent dossier  élaboré par Françoise Lienhard en 2012.
.
Mobilisation le 8 mai 2016
La mobilisation citoyenne régionale a permis de mettre en panne des projets de Celtique en France (permis des Moussières) et en Suisse (voir le site gareauxforages). Il n’est pas possible de rester les bras croisés devant les travaux que veulent relancer à tous prix les aventuriers de la recherche d’hydrocarbure. Aux sources du Rhône, les écosystèmes déjà fortement affectés y sont fragiles, il faut les protéger et faire barrage à des travaux qui peuvent mettre en péril des régions entières et leur ressources aquifères. 

Rendez-vous le dimanche  8 mai 2016 pour une marche pacifique et joyeuse de Villeneuve à Noville, au bout du lac Léman.  Disons notre opposition aux projets de Petrosvibri veut reprendre ses recherches au forage de Noville, dans le but avéré d’exploiter du gaz.
Villeneuve, 8 mai, 14h

Marche_sur_Noville pas de forages au bord du rivage manifestation 8 mai 2016

commentaires
  1. Dan ARDUYNNA dit :

    Rassemblement à Villeneuve (Vaud) si météo favorable

  2. Dan ARDUYNNA dit :

    Pour éviter le basculement climatique, il est nécessaire non seulement d’interdire tout nouveau forage, mais aussi de réduire notre consommation de carbone fossile.
    Pour ce qui est des risques de pollution environnementale, voici quelques informations :
    La population lémanique est d’environ 1300 000 habitants.
    Le lac, d’une longueur d’environ 72,8 km est traversé par le Rhône. Son rivage nord et les deux extrémités sont suisses (partagé entre les cantons de Genève, de Vaud et le canton du Valais), le rivage sud est français dépendant du département de la Haute-Savoie et de la région Auvergne-Rhône-Alpes. La frontière passe au milieu du lac.
    En 2006, selon une étude de la CIPEL (commission franco-suisse chargée de surveiller l’évolution de la qualité des eaux du Léman, du Rhône et affluents), 3 % des côtes du lac sont sauvages, 23 % sont constitués de prés semi-naturels et de cultures, environ 60 % des berges et abords sont aménagés, enrochés, pavés, privatisés, lui conférant un paysage californien.
    Cette manifestation concerne donc tous les environnementalistes altruistes, et de manière plus centrée, les personnes attachées à leur patrimoine.

  3. Graf dit :

    Cette marche pacifique risque d’être annulée en dernière minute. Cette annulation, si elle a lieu, sera l’occasion de faire connaître enfin à toute la population lémanique de ce qui se trame à son insu autour de ce forage de Noville. Le site gareauxforages.ch vous tiendra au courant, tenez-vous informés!

    • Dan ARDUYNNA dit :

      Bonjour l’équipe modératrice de noschiste, et bonjour M. Graf. Dans votre le commentaire du 25 avril 7:28, vous indiquez que l’annulation sera l’occasion de faire connaître, tetc… Ne serait-ce pas le relais de l’information, le relais de cet appel et le joyeux rassemblement citoyen qui sont l’occasion de sensibiliser aux risques climatiques et environnementaux, et pas seulement pour la population lémanique ? Interdire un rassemblement de ce type serait l’occasion de dénoncer la fourberie des dirigeants.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s