Danemark: TOTAL abandonne un permis d’exploration de gaz de schiste

Publié: 22 mai 2015 dans énergie climat, forage d'hydrocarbures, gaz de schiste
Tags:, , , , , ,

(!) Info minute – Revue de Presse

La transnationale pétrolière d’origine française TOTAL renonce à l’un de ses deux permis d’exploration de gaz de schiste au Danemark, a annoncé vendredi la Direction de l’énergie. Le groupe pétrolier indique que les recherches ont été infructueuses.

« Ils nous ont dit qu’ils allaient rendre le permis« , a indiqué un porte-parole de la Direction Ture Falbe-Hansen à l’AFP. Le chantier d’exploitation de Nordjælland situé à l’Ouest du pays, au Nord de la capitale Copenhagen, était controversé et les élus locaux avait tenté de le faire interdire, arguant que le procédé d’extraction par fracturation hydraulique risquait de contaminer la nappeDanemark permis gaz de schiste auquel renonce TOTAL phréatique.

Selon TOTAL, la fermeture du chantier est uniquement due aux mauvais résultats des forages d’essai. Les études ont montré que les couches de schiste se sont avérés très minces dans le Nordjælland. TOTAL n’est pas allé jusqu’au forage puisque les recherches géologiques par sismique réflexion ont prouvé la trop faible épaisseur des couches des schiste.

En avril, le ministre danois du climat et de l’énergie, Rasmus Helveg Petersen – dont le parti, les sociaux-libéraux, est opposé à la fracturation hydraulique – avait déclaré qu’il ne renouvellerait pas les permis d’exploitation terrestre du gaz de schiste et n’en délivrerait pas de nouveaux.

Début mai, les autorités danoises avaient arrêté un autre chantier d’exploration de TOTAL à Dybvad (sur le site de Vendsyssel-1, en référence au du nom de la région où il se trouve), dans l’extrémité nord du pays, à cause d’un produit non autorisé. L’exploitation devrait reprendre durant le week-end.

Le gaz de schiste est une forme d’hydrocarbure dite non conventionnelle. Le Danemark, avec d’autres pays européens comme le Royaume-Uni, la Pologne ou la Roumanie, fait partie des États favorables à l’exploitation de cette ressource que d’autres rejettent notamment par crainte pour les dégâts sur l’environnement. Toutefois, pour ce qui concerne la Roumanie et la Pologne, les recherches effectuées jusqu’à présent se sont révélées peu fructueuses et ne mettent pas en évidence l' »Eldorado » que décrivaient certains. Les majors ont récemment abandonné ces deux pays. La France elle-même interdit cette technique au nom de la protection de l’environnement, TOTAL et d’autres industriels n’ayant jamais réussi à convaincre le gouvernement.

Sources: AFP et TOTAL

commentaires
  1. Dan ARDUYNNA dit :

    Les miettes qui tombent de cette table sont mépris et diversions sur les risques majeurs environnementaux et climatiques.
    Quel cataclysme tectonique, quel désastre climatique, écologique, quelle pandémie exotique faut-il pour que les critères fondamentaux qui motivent la transition énergétique soient entendus et pris en compte.
    Le principe d’interdépendance entre les éléments d’un système aux limites définies explique très bien la profondeur philosophique de cette révolution nécessaire, qui sera douce si nous la pilotons, âpre si nous la subissons. La technologie est là, l’économie, le social, l’éthique, n’attendent que ça. Cette pression lobbyiste est aberrante et mortifère.

    ( * _ * )
    Je propose ce lien qui peut servir ceux qui ont la combinaison ( Culture environnementale ; Temps) gagnante :
    France inter 3D le journal animé par Stéphane Paoli émission du dimanche 3 mai 2015 : Sortie de crise : Vers quel modèle économique ?
    La cupidité étant une cause principale de cette pression lobbyiste, cette émission du 3 mai 2015, identifie la problématique relative à la place de l’homme dans l’économie et propose des solutions.

    Bien que le contenu de cette émission soit intégralement intéressant, pour les personnes pressées, voici à mon humble avis, les moments clés en rapport avec notre propos :

    – de 2 mn 30 à 6 ème mn : Etymologie du mot Economie par Aurore Vincenti.
    – de 9 à 22 ème La place de l’homme dans l’économie avec Chistophe Nijdam.

    et à ne pas manquer :
    – à 40 mn 30 : Croissance et développement durable avec Nicolas Bouzou
    – à 44 mn : La nécessité d’un ordre éthique et moral en amont de l’ordre technico économique et social.
    – à 53 mn 40 : Citoyenneté et démocratie avec Paul Jorion
    – à 59 mn 20 Mécanismes de régulation.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s