Exploitation du gaz de schiste: les dangers de la route !

Publié: 16 octobre 2014 dans énergie climat, gaz de houille, gaz de schiste
Tags:, , , , , , , , , , ,

(!) Info minute – Revue de Presse

Article traduit par nos soins publié initialement sur le site thinkprogress.org le 16 octobre 2014

Au Texas, le nombre de personnes tuées dans des accidents de la route impliquant des véhicules commerciaux a augmenté de plus de 50% depuis le « boom de la fracturation hydraulique » qui a commencé en 2008. C’est ce que rapporte une enquête conjointe de Houston Chronicle et Houston Public Media publiée le mois dernier.

accident camion fracturation gaz de schiste 1Selon les données du département des transports, les accidents mortels sur les routes du Texas sont passés de 301 accidents en 2009 à 454 en 2013. Selon ce rapport, le nombre de décès « a décollé au même moment que le boom du gaz de schiste, et la plupart des accidents se produisent sur les routes qui serpentent dans cette région du Sud Texas où se trouve le gisement d’Eagle Ford si riche en gaz de schiste, ainsi qu’à l’aplomb du bassin permien dans la partie occidentale de l’État« .

Les données recueillies n’indiquant pas précisément si les accidents concernaient des camions impliqués dans les opérations de fracturation hydraulique, il n’est donc pas possible d’affirmer avec certitude que c’est le boom pétrolier et gazier de l’État qui a directement causé l’augmentation de la mortalité. Toutefois, les dossiers indiquent que la plupart des accidents ont eu lieu dans les zones qui sont fortement forées, « là où les routes très fréquentées sont régulièrement encombrées de semi-remorques, de camions-citernes et autres camionnettes qui transportent l’eau, les ouvriers ainsi que les fournitures et équipements nécessaires à l’exploitation des pétrole et gaz de schiste. Il en est de même dans les zones urbaines en plein essor qui servent de plaques tournantes à l’industrie du champ de pétrole« .

accidents de la route au texas gaz de schiste

CREDIT: Houston Public Media/Ken Ellis

Le risque de l’augmentation des accidents de la route et de décès a été reconnu depuis longtemps comme un « effet secondaire » notable de la fracturation hydraulique, cette technique encore controversée utilisée pour « stimuler » les puits de gaz de schiste. Selon une analyse des données de l’Associated Press publiée en mai dernier, les accidents mortels ont plus que quadruplé depuis 2004 dans les États où ont lieu les forages, bien qu’au même moment, ailleurs, les routes devenaient plus sûres. Toujours selon l’Associated Press, ce phénomène n’est pas simplement dû à une augmentation de la population, mais à une augmentation à la fois de la circulation générale et des équipements lourds dans ces régions. Leur présence étant liées aux travaux de fracturation hydraulique.

Et pourtant, cette enquête note que de nombreuses entreprises de transport du Texas ont développé de grands programmes de formation des conducteurs et mis en œuvre de solides normes de sécurité pour les conducteurs. Mais l’enquête montre également que certaines entreprises, sous la pression des délais à tenir et des demandes des clients, «lésinent ou ignorent la sécurité et les standards ».

accident camion fracturation gaz de schiste 2Bien que tout « boom » dans l’exploitation de ressources entraîne inévitablement l’arrivée d’un flot de travailleurs et d’équipements dans les zones concernées, le processus de la fracturation hydraulique nécessite une quantité particulièrement importante d’équipements. La fracturation hydraulique est ce processus bien particulier qui consiste à injecter dans les formations rocheuses souterraines de l’eau à haute pression, accompagnée de produits chimiques et de sable: La « fracturation » ayant pour but de libérer le pétrole et le gaz de la roche. Toujours selon le rapport d’Associated Press, pour chaque puits, la livraison de toute cette eau, des produits chimiques ainsi que du sable nécessite de 2300 à 4000 voyages de camions.

accident camion fracturation gaz de schiste 3L’augmentation de la vitesse de production de ces hydrocarbures non conventionnels est également un déterminant. Avec cette exploitation du gaz de schiste qui se développe si rapidement, les pouvoirs publics sont souvent dans l’incapacité d’améliorer les routes et autres infrastructures routières pour faire face au volume grandissant de forages, lesquels engendrent toujours la circulation de nombreux véhicules supplémentaires sur le réseau routier.

Les accidents de camions utilisés pour les chantiers d’exploitation de gaz de schiste ont tellement augmenté, que les avocats ont mis en place des procédures spécifiques afin de représenter les gens qui ont été impliqués.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s