Gaz de schiste: L’interdiction de la fracturation hydraulique dans la ville de Denton va subir les attaques en piqué de la famille Bush

Publié: 7 novembre 2014 dans énergie climat, forage d'hydrocarbures, gaz de schiste
Tags:, , , , , , , ,

(!) Info minute – Revue de Presse

La petite ville du Texas où est née la fracturation hydraulique à voté l’interdiction de cette technique. Le résultat de cette consultation populaire est déjà attaqué par l’État du Texas et l’association des producteurs de pétrole et du gaz de Texas. Aux manettes, le clan Bush.

denton frack banComme rapporte l’agence Reuters, « Les électeurs de Denton, localité de 123.000 habitants dans le nord du Texas, se sont prononcés mardi pour l’interdiction de la fracturation hydraulique, le procédé permettant l’extraction des gaz de schiste à l’origine d’une explosion de la production américaine d’hydrocarbures.

Le résultat de ce référendum, qui devrait faire l’objet de recours en justice, a été salué par les organisations écologistes qui y voient une alerte lancée contre les risques associés à ce procédé.

mitchell inventeur fracturation hydraulique

George Mitchell « père de la fracturation hydraulique »

« Denton, Texas, est l’endroit où la fracturation hydraulique a été inventée. Si ici, au cœur de l’industrie pétrolière et gazière, on ne peut pas vivre avec la fracturation, qui le peut ? », a commenté Bruce Baizel, directeur des programmes de recherche sur l’énergie de l’organisation Earthworks. » 

C’est en effet là que George Mitchell – le « père de la fracturation hydraulique » – a foré les premiers puits pour son entreprise Mitchell énergie

Puis les premières exploitations de grande envergure par fracturation hydraulique ont été lancées dans la formation géologique schisteuse de Barnett (Barnett Shale), sur laquelle se trouve effectivement Denton. Le procédé consiste à injecter dans le sous-sol de l’eau, du sable et des composants chimiques sous très haute pression pour fracturer les roches et en extraire des hydrocarbures. Sa sécurité est au cœur d’un vif débat entre les industriels du secteur et les organisations de défense de l’environnement.

   A Denton, où on recense quelques 270 puits de forage, plus de 58% des 25.376 votants se sont prononcés pour son interdiction.

   La fracturation hydraulique était également soumise à référendum dans d’autres villes à travers les États-Unis. Dans l’Ohio, les électeurs de Gates Mills, Kent et Youngstown ont rejeté l’interdiction du procédé, approuvée en revanche à Athens. En Californie, les électeurs du comté de Santa Barbara ont voté majoritairement contre l’interdiction, que les électeurs des comtés de Mendocino et San Benito ont pour leur part validée.

   Des entreprises du secteur et l’État du Texas ont annoncé qu’ils saisiraient les tribunaux. Et en effet cela ne s’est pas fait attendre.

Comme le rapporte le site Desmoblog, la famille Bush jouera un rôle central dans les procès contre Denton.

Pas moins de douze heures après le vote, des procédures ont été enclenchées contre la décision populaire de la petite ville de Denton.

Administration en charge de la gestion du domaine public, le General Land Office gère les recettes notamment issues des droits octroyés aux exploitants de pétrole, pour financer les écoles au Texas. Son patron, le commissaire Jerry Patterson qui a engagé une des plaintes à l’encontre de la décision populaire d’interdire la pratique de la fracturation hydraulique, sera remplacé sous peu par un certain George Prescott Bush — fils de Jeb Bush l’ancien gouverneur de Floride lui-même fils de George père et frère de George W.

james baker

James Baker III

Une autre plainte juridique a été déposée au nom de l’association des producteurs de pétrole et de gaz du Texas par une puissante équipe d’avocats qui travaille au sein du cabinet Baker Botts, cabinet d’avocats international auquel James Baker est associé.

James Baker est l’ancien secrétaire au Trésor de Ronald Reagan entre 1985 et 1988 et ancien secrétaire d’État de George H. W. Bush de 1989 à 1993. Il fut ensuite conseiller proche du président George W. Bush pendant l’occupation américaine de l’Irak.

fracking halliburtonIl n’est par ailleurs pas inutile de rappeler qu’aux États-Unis l’Energy Policy Act de 2005, qui exempte l’industrie du pétrole et du gaz de la Loi sur la protection de l’eau (le Clean Water Act), est un héritage de l’administration de George W. Bush. Le vice président s’appelait Dick Chenney. Dick Chenney ancien dirigeant de la société d’ingénierie civile Halliburton spécialisée dans l’industrie pétrolière et leader mondial de … la fracturation hydraulique.

En souhaitant bonne chance aux habitants de Denton!

commentaires
  1. coco dit :

    bon courage aux habitant de denton!! ça va pas être simple!!!
    une bataille de gagnée!!!

  2. Alain dit :

    Cela ne va pas être facile.
    Mais c’est l’exemple qui compte.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s