Manifestants de Nantua : Trois mille citoyens entendus jusqu’à Paris

Publié: 20 mars 2013 dans énergie climat, forage d'hydrocarbures, gaz de schiste
Tags:, , , , ,
Cette semaine en Rhône-Alpes: Agenda ici                                             (!) Info minute revue de presse
.

JV, récit militant le 18.03.2013

NANTUA MANIF 16 MARS 2013Nous étions près de trois mille, samedi 16 mars 2013, à défiler dans les rues de Nantua, pour demander le non-renouvellement du Permis des Moussières, défendre nos ressources en eau, notre agriculture, notre économie touristique…

La manifestation lancée par les collectifs rhône-alpins et franc-comtois contre les hydrocarbures s’est tenue dans une ambiance festive et bon enfant, malgré la gravité de l’enjeu.

L’information aux élus

Guy Faure (hydrogéologue), Jacques Cambon (hydrologue) et Bertrand Valton (Fédération de spéléologie de l’Ain) ont animé en matinée une réunion d’information à l’intention des élus, à la salle des fêtes de Charix.

Afin de rappeler qu’aucun forage ne se fait à l’eau claire, que les couches visées par la Celtique EnergieMatinée avec les élus 16 mars 2013 Petroleum nécessitent « une amélioration de la perméabilité » selon un document de l’entreprise datant de 2006, que la pollution de la source de la Moullaz par Esso en 1989 provient d’une perte de forage… Et que personne ne peut garantir qu’un tel accident ne se reproduira pas, vue la complexité de nos réseaux karstiques.

Le cortège

Parti de l’Esplanade du lac, le cortège a été ouvert par la colonne de tracteurs des paysans du Haut-Bugey et du Haut-Jura. Les agriculteurs se sont mobilisés en nombre: c’est la survie de leur métier qui en jeu. Leurs attelages, haut en couleurs et en slogans, affichaient la détermination des collectifs contre les projets de forage sur le massif jurassien.

Manifestation nantua 13 mars 2013Dans le cortège :

  • des enfants parce que c’est de leur avenir dont il s’agit.
  • des parents parce qu’ils sont des citoyens responsables.
  • des grands-parents parce qu’ils ont l’expérience : leurs propres grands-parents ont connu ces temps où l’approvisionnement en eau était une problématique quotidienne.
  • des paysans parce qu’ils veulent continuer à faire une agriculture de qualité.
  • des spéléologues parce qu’ils connaissent la complexité de nos réseaux souterrains.
  • une soixantaine de maires et d’élus de tout bord politique, car il s’agit de défendre tous ensemble notre territoire.
  • des Genevois parce que c’est l’ensemble de l’arc jurassien qui est concerné, des deux côtés des crêtes.
  • une Polonaise parce que son pays connaît les conséquences désastreuses de l’exploitation des hydrocarbures non conventionnels.
  • des Ardèchois, des Drômois, des Gardois, des Haut-Savoyards, des Isérois, des Jurassiens, des Lyonnais parce que nous sommes tous reliés comme les doigts de la main… Ni ici, ni ailleurs !
La délégation

MAnifestation nantua les élusUne délégation a été reçue en sous-préfecture de Nantua par la sous-préfète Madame Eléodie Sches : une quarantaine de maires en écharpe, renforcés par les élus genevois, accompagnaient Christine Monnet, représentante du collectif Haut-Bugey.

« Le message le plus fort aujourd’hui, c’est vous qui l’avez donné, a commenté Jean-Pierre Carminati, le maire de Nantua, à l’issue de la manifestation. Il n’y aurait rien eu de pire que si nous nous étions retrouvés à cinq cents. Nous étions trois mille ! C’est celui-là qui est envoyé à Paris. Élus, collectifs et tous les partis réunis derrière un même intérêt : notre territoire ».

L’unité politique

Manif Nantua 16 mars AbbadLes élus étaient réunis derrière un même combat, toutes couleurs politiquesManif Nantua 16 mars les élus confondues : Damien Abad (député d’Oyonnax – UMP), Jacques Berthou (sénateur de l’Ain – PS), Florence Blatrix (première secrétaire du PS de l’Ain), Jean-Pierre Carminati (maire de Nantua – SE), Alain Chabrolle (vice-président de la région Rhône-Alpes – EELV), Sylvie Goy-Chavent (sénatrice de l’Ain – UDI), Francis Lahaut (maire de Saint-Claude – Front de gauche), Anne Mahrer (présidente des Verts genevois), Jean-Daniel Maire (vice-président du conseil général du Jura – PS), Guillaume Mathelier (premier secrétaire du PS de Haute-Savoie), Rachel Mazuir (président du conseil général de l’Ain – PS), Jean-Gabriel Nast (président du Parc naturel régional du Haut-Jura – UMP), le PCF de l’Ain, André Philippon (vice-président du conseil général de l’Ain – PS), Michelle Rivasi (députée européenne – EELV), Michel Rivat (conseiller général du canton de Brénod, maire de Champdor – socialiste), Hervé Leroy, maire de Lantenay, Alain Balland, maire de Corcelles, Hervé Ozil, maire de Lagorce (Ardèche),….

Nantua 16 mars 2013 TLes élus ont été invités à maintenir la pression en sollicitant ces prochains jours une audience auprès de Jean-Marc Ayrault, « parce qu’en matière d’arbitrage, le Ministère de l’économie l’emporte toujours sur le Ministère de l’environnement ».

Une association des élus du territoire du permis des Moussières doit voir le jour.

Le rassemblement s’est achevé avec la lecture d’un message adressé par les collectifs du Nord de la Loire aux manifestants de Nantua.

Le combat continue.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s