Articles Tagués ‘Vendsyssel’

(!) Info minute – Revue de Presse

Malgré une forte opposition locale, l’Agence Danoise de l’Énergie est prête à laisser le géant français poursuivre son entreprise controversée d’exploration de gaz de schiste dans le Northern Jutland sur le site de Vendsyssel.

Les responsables de l’Agence Danoise de l’Énergie ont annoncé mardi soir qu’ils allaient autoriser TOTAL à reprendre son forage d’exploration de gaz de schiste. Lafracking gaz de schiste reprise du forage TOTAL au Danemark semaine dernière, cette même agence avait ordonné l’arrêt immédiat des travaux après qu’il fut révélé que TOTAL avait utilisé le produit chimique Null Foam en violation de la réglementation locale. Celui-ci n’avait en effet pas été approuvé dans le cadre de l’étude d’impact environnemental.

Dans un communiqué de presse, l’agence a déclaré avoir reçu un rapport de TOTAL dans lequel la société « décrit comment elle fera en sorte qu’il n’y ait plus d’erreurs dans le futur » et a promis de mettre en œuvre de nouvelles procédures pour la manipulation de produits chimiques. Les produits chimiques comme Null Foam qui n’ont pas reçu l’approbation devront à l’avenir être clairement identifiés et entreposés séparément des produits chimiques approuvés… Bref, TOTAL s’engage à mieux ranger les bidons avant de forer et d’envoyer des produits chimiques dans le sous-sol!

TOTAL aura la permission de reprendre le forage dès que les responsables de l’environnement donneront leur feu vert définitif. Lundi, le Ministère de l’Environnement a annoncé qu’il allait renforcer le contrôle de l’exploration du gaz de schiste par TOTAL. L’opérateur aura désormais besoin de l’approbation de l’Agence danoise de protection de la nature (Naturstyrelsen) pour procéder à la fracturation hydraulique si du gaz de schiste est découvert lors du forage.

TOTAL a reçu l’autorisation pour l’exploration du gaz de schiste en Juin 2014 en dépit de vives protestations de la communauté locale et des associations dont Greenpeace et la Société danoise de protection de la nature. La pétition lancée par Greenpeace Danemark a été signée par plus de 30 000 personnes ce qui à l’échelle du Danemark est considérable.

Le Danemark reste l’un des rares pays européens aux côtés de la Grande-Bretagne, de la Pologne et de la Roumanie qui n’a pas encore interdit la fracturation hydraulique. Et cette semaine c’est à une voix près que l’adoption d’un moratoire de la fracturation hydraulique en Europe a échoué. Le vote du moratoire par la commission industrie a en effet reçu 30 voix « pour » et 30 voix « contre ».

_______________________

Source : The Local.dk Danish news in English