Lettre ouverte à l’amicale des foreurs et des métiers du pétrole

Publié: 12 mars 2013 dans énergie climat, forage d'hydrocarbures, gaz de schiste
Tags:, , ,
Cette semaine en Rhône-Alpes: Agenda ici     NANTUA 16 MARS 2013    (!) Info minute revue de presse
.

Messieurs les foreurs,

ayrault dit non aux gaz de schisteDans votre récente lettre au Premier Ministre vous vous inquiétez de la mise en place de la commission prévue par la loi du 13 juillet 2011. Nous tenons à vous rassurer pleinement : outre le représentant du Sénat, Michel Teston, l’Etat a désigné, par le décret 2012-385 du 21 mars 2012, 5 représentants, fonctionnaires des finances et/ou des mines. Quant à l’Assemblée nationale elle a désigné son représentant Fabrice Verdier  le 3 septembre 2012. Cette commission chargée en particulier d’émettre «un avis public sur les conditions de mise en œuvre des expérimentations» est bien en train de se mettre en place.

Mais pourquoi faire ? Puisque l’OPECST sous la houlette de MM Lenoir et Bataille se prépare à émettre un rapport favorable à l’exploitation des hydrocarbures non conventionnels avec, dès l’étude de faisabilité, une définition restrictive de la fracturation hydraulique qui laisse augurer de la suite : la fracturation avec n’importe quel autre fluide que l’eau sera acceptée…De quoi combler les vœux de tous ceux qui, avec notre Président de la République, laissent la porte ouverte «à d’autres techniques que la fracturation hydraulique».

Vos patrons pétroliers ne s’y sont pas trompés d’ailleurs, qui maintiennent, voire multiplient, les demandes de permis de recherche dans des zones où il n’y a pas d’hydrocarbures conventionnels : ils veulent se positionner pour attendre tranquillement que le nouveau code minier, dont ils disent bien fort qu’il devrait exclure des décisions les collectivités locales et les citoyens,  leur permette enfin d’accéder aux hydrocarbures non conventionnels.

Mais si certains de nos élus nationaux se laissent tromper par les sirènes des pétroliers, aux intérêts mercantiles desquels vous venez ajouter vos propres visées corporatistes, les citoyens et les élus de base continueront à défendre l’eau, l’air, la terre, le cadre de vie et même l’économie (quoique vous puissiez en penser !). Ils continueront à lutter pour une transition vers une consommation énergétique fondée sur la sobriété, l’efficacité et les énergies renouvelables, et dans laquelle les hydrocarbures non conventionnels n’ont pas leur place.

Et comme pour les élus qui veulent ouvrir cette boite de pandore, les citoyens n’hésiteront pas une seconde à vous traduire devant les tribunaux pour tout dégât occasionné à leur espace de vie. Un homme averti en ce troisième millénaire en vaut bien plus de deux du siècle passé…il est urgent de vous reconvertir dans les énergies renouvelables, messieurs les foreurs !

JC

commentaires
  1. Paul Keirn dit :

    Messieurs les foreurs, bonsoir !

    Bonsoir au crépuscule de la pensée que vous représentez : une arrière-garde avide de profits privés et de pertes mutualisées sur des générations. Mais qu’avez-vous à faire des générations futures quand il s’agit de maximiser les profits ici et maintenant ? Rien, bien sûr. Logique ! Votre logique est aussi implacable et inhumaine que sera notre détermination à vous en empêcher. Mais cela, vous ne voulez pas y croire. Pas vraiment. Et pourtant vous verrez.

    Vous êtes de ces arrière-gardes que chaque génération connaît : vous auriez été esclavagiste au temps de l’abolition par Victor Schoelcher ; Général Gamelin aux « Chemin des dames » en 14-18 ; « Algérie française » au temps de la décolonisation ; défenseur de l’amiante jusqu’en 1997 alors qu’on en connaissait les méfaits depuis 1916. Tout comme vous êtes pro-nucléaire sans savoir quoi faire des déchets généreusement légués à vos enfants.
    « Il avait le sens du profit et le contresens de l’Histoire » est la seule épitaphe que devraient pouvoir lire vos petits-enfants quand ils iront cracher sur vos tombes de pollueurs.

    Alors que depuis 1970 nous défendons les énergies renouvelables, vous, vous n’avez de cesse d’exploiter le sous-sol de la Terre jusqu’au dernier gramme de carbone fossile. Au mépris de l’eau potable, si rare et si précieuse ; au mépris du réchauffement climatique qui produit déjà les prémisses d’un véritable chaos climatique et ses premiers réfugiés du même nom ; au mépris de la vie et du futur.

    Alors vous croyez !…

    Vous croyez qu’en mobilisant les vieilleries de l’Académie des Sciences vous allez convaincre les citoyens de la scientificité de vos affirmations !
    Nous savons enquêter et faire savoir à tous qu’il en est autrement.

    Vous croyez qu’en achetant à grand peine quelques scientifiques à la ramasse vous allez nous faire croire que le réchauffement climatique n’a rien à voir avec l’usage des énergies fossiles !
    Nous savons enquêter et faire savoir à tous qu’il en est autrement.

    Vous croyez nous faire admettre vos propos alors qu’ils sont déjà démentis par vos propres experts, discrètement mandatés par vos soins.
    Nous savons enquêter et faire savoir à tous qu’il en est autrement.

    Vous n’avez donc toujours rien compris : ni la puissance mobilisatrice d’internet, ni l’intelligence des citoyens, ni les faits constatés, ni le sens de l’Histoire vers les énergies renouvelables.

    Ni même le coût de notre détermination. C’est dire !

    Paul Keirn.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s