OPECST, comment fracturer à tout prix: Lettre ouverte aux sénateur Lenoir et député Bataille

Publié: 15 février 2013 dans énergie climat, forage d'hydrocarbures, gaz de schiste
Tags:, , ,
Cette semaine en Rhône-Alpes: Agenda ici    NANTUA 16 MARS 2013  (!) Info minute revue de presse
.

 Lettre ouverte à:

M Jean-Claude Lenoir, Sénateur de l’Orne,  Sénat                                                                                        

M Christian Bataille, Député du Nord, Assemblée Nationale

Objet : Étude de faisabilité d’un rapport de l’OPECST sur les « techniques alternatives à la fracturation hydraulique pour l’exploration et l’exploitation des gaz de schiste »

Monsieur le Sénateur, Monsieur le Député,

Alors que la nation française débat sur son avenir énergétique, vous avez semble-il déjà tranché en faveur des hydrocarbures non-conventionnels. En effet, le titre de votre étude de faisabilité est éloquent puisque les conclusions sont déjà écrites. Il n’y a pour vous pas le moindre débat de société, mais simplement la question suivante: comment allons nous pouvoir extraire les gaz de schiste et autres hydrocarbures non-conventionnels dans un pays qui a selon vous interdit sans réfléchir la fracturation hydraulique?

Messieurs, vous insultez la démocratie et le peuple dont vous êtes les élus directs ou indirects. Comment expliquez-vous votre impatience ? Avez vous tellement peur des conclusions sans appel des populations de nos régions que vous méprisez et injuriez ainsi?

Messieurs, seriez vous donc sourds et aveugles? Monsieur le député, élu du peuple, n’entendez donc vous pas le peuple hurler son refus d’être sacrifié sur l’autel des intérêts de l’industrie des hydrocarbures? Monsieur le Sénateur, élu des élus, n’entendez-vous pas les maires épaulés par leurs populations vous dire leur refus de voir leur territoire saccagé? Messieurs, vous foulez au pied notre démocratie, votre mandat parlementaire ne vous donne pas carte blanche sur notre avenir.

Messieurs n’êtes vous donc pas conscients que la fracturation de la roche mère est en elle même dangereuse pour l’eau, l’air le sol et le climat car nous ne maitrisons rien? Vous n’avez aucune notion de géologie et encore moins d’hydrogéologie et prétendez rendre un rapport scientifiquement recevable sur des techniques qui bouleversent le sous-sol? Êtes vous donc omniscients?

Messieurs, n’êtes vous pas conscients du dérèglement climatique qui fait peser une terrible menace sur l’humanité toute entière? N’êtes vous pas conscient que se lancer dans l’aventure des hydrocarbures non-conventionnels empêchera nos états européens de réaliser leur transition énergétique et de décarboner leurs économies? Mais peut-être est-ce justement cela que vous souhaitez empêcher?

Messieurs, vous sacrifieriez 5 % de la surface agricole utile d’un tiers du territoire national pour construire plateformes et dessertes routière pour au mieux trois décennies de consommation de gaz?

Messieurs sacrifieriez-vous toute une économie tournée vers l’agriculture labellisée, l’industrie agroalimentaire et le tourisme? Sacrifieriez-vous des dizaines de milliers d’emplois bien réels pour des chimères? Sacrifieriez vous toute la structure sociale de nos régions du sud?

Messieurs, vous qui êtes au crépuscule de votre vie n’avez pas le droit d’entraîner toute une nation dans une nuit que vous ne verrez pas! Lorsque nous récolterons les fruits amers du désastre que vous nous souhaitez, vous ne serez plus là pour être jugés.

Messieurs, vous avez vécu et sans doute fort bien, il est temps de laisser les générations auxquelles vous avez légué les déchets nucléaires et l’angoisse du dérèglement climatique décider elle mêmes de leur avenir. Vous avez fait votre temps, ayez au moins la sagesse et l’humilité de le reconnaitre et laissez la place à ceux qui ont encore la vie devant eux.

Messieurs, vous qui semblez si sûrs de vous, soyez sûrs d’une chose, nous nous battrons et vous chasserons de nos territoires, vous et ceux que vous soutenez contre le peuple, car nous sommes le peuple.

Eric Féraille, Villeurbanne le 5 février 2013

gaspi

commentaires
  1. Isa973 dit :

    Sur l’étude de faisabilité, il est fait mention de la Guyane ! Avez-vous des informations sur les éventuels projets de recherche en hydrocarbure non conventionnel sur la Guyane ? Il y a une rumeur : Shell serait sur le coup. Merci de votre aide

  2. Harpoceras dit :

    Monsieur,
    Quelle haine dans vos propos.
    Votre bio indique que vous avez fait des études de médecine.
    Quand une personne est malade, on consulte un docteur en médecine
    Quand la terre est malade, personne ne pense à consulter les géologues mais tout le monde a une réponse sur le sujet, dont vous même.
    Vous n’avez pas le droit de vous arroger la légitimité dans ce dossier.
    Je suis écoeuré de tous ces soi disants experts ou bien pensants qui ne connaissent rien sinon avoir vu gasland et qui se déclarent représenter la démocratie.

    • noschiste dit :

      Bonjour Harpoceras,
      De la haine dans les propos de l’auteur ? ce n’est pas sûr … que ses propos reflètent une détestation -de plus en plus répandue- des méthodes utilisées par certains élus de la Nation pour tordre le bras à la démocratie, c’est en revanche indiscutable.
      Les géologues peuvent être consultés et donner un avis (sachant que leur écrasante majorité travaille pour l’industrie pétrolière ou la recherche que cette dernière finance). Selon vous la question se réduirait à un simple débat technique sur l’extraction non pas à un choix de vie, non pas en rapport avec les conséquences de l’industrialisation de nos territoires ni sans tenir compte des conséquences du réchauffement climatique?

      • Harpoceras dit :

        Bonjour,
        Posez vous les bonnes questions sur la transition énergétique.
        Plus du tout de recherches d’hydrocarbures (cf Greenpeace) donc plus de mobilité donc plus de tourisme pour venir voir votre admirable région.
        Du renouvelable par des éoliennes? OK mais savez vous combien de millions de mètres cubes de terre ont été déplacées pour extraire le Néodyme essentiel aux aimants des éoliennes?
        Et qu’il reste moins de 15 ans de réserves pour la plupart des terres rares (Gadolinium pour votre téléphone portable, Yttrium pour votre télé.
        Mais c’est en Chine et personne n’a filmé ceci. Et c’est sans compter sur le cablâge de Cuivre (provenant des mines du Chili) pour acheminer l’électricté.
        Du photovoltaïque? Essayez d’ouvrir des carrières pour exploiter la silice. On préfère protéger une espèce de grenouille ou une plante en France.
        Des transports électriques. On va ouvrir une mine de Lithium en Bolivie sur l’altiplano et faire travailler des enfants.
        Savez vous enfin que 10% de l’energie produite en Europe sert uniquement aux techniques de l’information comme notre petite discussion actuelle?

  3. Sylvain dit :

    Merci, lettre très juste. Quand la lettre a t elle été envoyée ? A t-elle été diffusé à des journaux ?

    Voici le lien vers le document qui contrarie : http://www.assemblee-nationale.fr/14/cr-oecst/faisabilite_hydrocarbures_non_conventionnels.pdf

    On sait où ils en sont ?

  4. noderricks dit :

    Merci Eric Féraille, d’être notre porte-parole. Et l’illustration est excellente!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s