Le collectif stop gaz de schiste 69 demande au président du Conseil Régional Rhône-Alpes de porter les inquiétudes et souhaits des citoyens auprès du Président Hollande

Publié: 10 septembre 2012 dans forage d'hydrocarbures, gaz de schiste
Tags:, , ,
Cette semaine en Rhône-Alpes: Agenda ici      SIGNEZ  LA PETITION !                           ( !) Info minute 
Rassemblements et manifestations le 22 septembre                                                                                           Communiqué de presse des collectifs réunis les 8 et 9 septembre 2012

COMMUNIQUÉ DE PRESSELyon, lundi 10 septembre 2012

Le collectif stop gaz de schiste 69 demande au président du Conseil Régional Rhône-Alpes de porter les inquiétudes et souhaits des citoyens auprès du Président Hollande

Au début du mois de Juillet, les collectifs Rhônalpins avaient écrit au président du Conseil Régional Rhône-Alpes pour saluer l’engagement du Conseil Régional à leurs côtés dans la lutte contre l’exploration et l’exploitation des gaz et huiles de schiste sur son territoire. Toutefois les collectifs exprimaient leur inquiétude suite aux signaux alarmants du début de l’été notamment après l’éviction de Nicole Bricq du Ministère de l’Ecologie. Alors que les 22 présidents de Région seront reçus par le Président de la République le 12 septembre 2012 au palais de l’Élysée, le collectif Stop Gaz de Schiste 69 demande au Président du Conseil Régional Rhône-Alpes de porter les inquiétudes et souhaits des citoyens auprès du Président Hollande. Il s’agit à la veille de la « conférence environnementale » organisée par le gouvernement de :

1 – lui rappeler l’opposition formelle de la Région Rhône-Alpes aux projets d’exploration et d’exploitation de « ressources » d’hydrocarbures non-conventionnels sous toutes leurs formes,

2 – demander au gouvernement un projet de loi visant à interdire l’exploration et l’exploitation des hydrocarbures non-conventionnels sur l’intégralité du territoire national dans l’esprit de la proposition de loi rejetée par le parlement en octobre 2011,

3 – demander au gouvernement que soit mises en œuvre les conditions réglementaires et légales relatives au droit minier en les intégrant au code de l’environnement et en définissant la responsabilité pénale des entreprises et de leurs sociétés mères pour leur activité en France comme à l’étranger. 

 A la veille d’une « conférence environnementale » assiste-t-on à un revirement de l’actuelle majorité par rapport à ses engagements de 2011 ?

Durant l’été, plusieurs membres du gouvernement ont lancé des signaux contradictoires mais souvent très inquiétants concernant la recherche et l’exploitation des gaz et huile de schiste. Des positions souvent prises en contradiction avec les discours et propositions de l’année ayant précédé les élections présidentielles et législatives. Les citoyens regroupés en collectifs n’acceptent pas ce jeu de dupe qui dévalorise la politique alors que celle-ci et les débats qui devraient l’accompagner doivent être à la base d’un processus de transition énergétique favorisant les énergies décarbonées et renouvelables. Le collectif stop gaz de schiste 69 reste vigilant et appelle le Conseil Régional à renouveler fermement son engagement à s’opposer par tous les moyens à la recherche et l’extraction d’hydrocarbure de roche mère sur tout son territoire quelques soient les techniques utilisées.  

Vigilance

Le collectif Stop Gaz de Schiste 69 en appelle à la vigilance des maires et des populations des territoires concernés et notamment dans l’Ain afin qu’aucune convention d’occupation de terrains communaux ou privés ne soit signée avec les titulaires de permis délivrés sans consultation des intéressés.

Mobilisation

Le Collectif Stop gaz de schiste 69 invite citoyens et élus à se joindre aux rassemblements qui se tiendront lors de la journée mondiale contre le fracking le samedi 22 septembre. Deux grands rassemblements se tiendront dans le Sud-Est de la France : L’un à Saint Christol-lez-Alès, l’autre à Aix-les-Bains à partir de 10H00.

commentaires
  1. Roland Comte dit :

    Les déclarations de certains ministres et d’élus de gauche sont suffisamment alarmantes pour qu’on s’inquiète. Quant à celles des pétroliers, on se rend compte qu’ils poursuivent leur offensive tous azimuts et qu’ils n’ont jamais eu l’intention d’abandonner cette nouvelle source de revenus juteux. Tous les prétextes leur sont bons, y compris affirmer sans la moindre hésitation que les gaz de schistes sont une énergie d’avenir alors qu’il s’agit d’énergies fossiles, donc donc l’impact sera forcément négatif pour l’empreinte carbone. Si vous avez encore le moindre doute, voyez le film Gasland : http://www.gaslandthemovie.com/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s