Après la mutation de son permis de Claraq, Celtique s’apprêterait à forer en grande profondeur

Publié: 1 novembre 2013 dans forage d'hydrocarbures, gaz de schiste
Tags:, , , ,

(!) Info minute – Revue de Presse

La société britannique Celtique titulaire du permis de Claraq dans le département des Landes (mais aussi des permis des Moussières et de Pontarlier en Rhône-Alpes et Franche-Comté) a lancé des travaux de construction d’une plateforme, prémices à un forage en grande profondeur que la société annonce pour la fin de l’année. Les forages devraient commencer avant la fin de l’année à Fichous-Riumayou.

« Celtique devrait forer à plus de 4000 mètres »

Celtique Claraq« Le premier forage sera sur le territoire de Fichous, au lieu-dit Cappouey, à plus de 400 mètres des habitations.  Quant à Garos, c’est un «forage optionnel » précise Maurice Buzy-Pucheu, représentant local de Celtique. Et comme l’annonçait Celtique sur son compte twitter  les travaux ont commencé avant-hier.  Des études géologiques avaient révélé la présence de pétrole dans cette zone. Le feu vert de l’Etat était attendu depuis plusieurs mois par Celtique Energie. Le « permis de Claracq » représente un périmètre de 463 km2 et a pour cœur le canton d’Arzacq. Il est limitrophe de la concession du Vic-Bilh désormais exploitée par le canadien Vermilion.

Une bien drôle d’association … avec les frères Bouygues et un psychiatre

Le groupe Celtique Energie[2] est en effet rejoint dans cette opération par la société Investaq Energie. Cette dernière est une émanation de la SCDM[3], la société personnelle d’Olivier et Martin Bouygues. Investaq Energie a déjà engagé des projets d’explorations pétrolières, notamment au Canada. L’entreprise aux capitaux anglais Celtique Energie a obtenu la mutation de son permis de recherche d’hydrocarbures liquides ou gazeux (lui permettant de chercher du pétrole dans le canton d’Arzacq) et l’arrêté est paru début septembre 2013 au journal officiel. Cet acte était indispensable au regard du nouveau tour de table constitué dans le cadre de cette opération. Décidément Celtique s’est associée à un bien curieux partenaire. En effet si Investaq Energie SAS est capitalisée par la société des frères Bouygues[3], elle est une société récente (enregistrée mi-2008) au capital limité fondée et dirigée par un psychiatre parisien : Eric Jérôme. L’exercice de la médecine permet probablement à ce spécialiste de maîtriser les bonnes pratiques de l’exploration pétro-gazière!

En Rhône-Alpes, en Franche-Comté, en Suisse l’opposition est forte et la vigilance doit persister. Celtique tu ne toucheras pas à mon karst!

Avec F.L. et A.R.


[1] Pétrole : Celtique démarre son chantier à Fichous (mardi 29 octobre 2013)
[2] La Société Celtique Énergie enregistrée au Royaume-Uni à pour investisseurs des fonds basés dans l’état du Daleware (U.S.A.) et aux Iles Caymans, réputés l’un et l’autre comme de vrais paradis … fiscaux
[3] Investcan Energy est une filiale à 100 pourcent de SCDM Energie, elle-même filiale à 100% de SCDM, société française privée et fermée, basée à Paris, dont les deux actionnaires sont messieurs Martin et Olivier Bouygues. Investcan Energy détient une importante participation dans plusieurs permis d’exploration à TerreNeuve -et-Labrador (sur la terre ferme et en mer). SCDM Energie, par l’entremise de sa filiale Foxtrot International, opère un champ de gaz naturel en Côte d’Ivoire.  SCDM est un des plus grands actionnaires du Groupe Bouygues (18,6%, au 31 décembre 2009).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s