Gaz de schiste: Les collectifs rhonalpins répondent à M Clamadieu Président de Solvay

Publié: 21 janvier 2013 dans énergie climat, forage d'hydrocarbures, gaz de schiste
Tags:, , , ,
Cette semaine en Rhône-Alpes: Agenda ici                                             (!) Info minute revue de presse
.
Réponse du Réseau des collectifs citoyens Stop au pétrole et gaz de schiste Rhône-Alpes  à l’article « Gaz de schiste, l’impossibilité de faire de la recherche serait criminelle », 15 janvier  2013.
Vous avez dit « criminelle » ? Mais c’est criminel !

RHODIA SITE DE CHALAMPEAinsi donc M. Clamadieu ose affirmer dans Le Progrès du 15 janvier 2013, que « l’impossibilité de faire de la recherche dans le domaine du gaz de schiste serait criminelle ». Devons-nous en déduire que ceux qui s’opposent à la prospection de ces hydrocarbures sont eux aussi des criminels, qu’il faut traiter comme tels ? Où serait notre crime, à nous qui nous opposons à l’exploration et à l’exploitation de ces hydrocarbures non conventionnels ? Serait-ce un crime de vouloir empêcher le saccage irréversible de l’eau, de l’air, des paysages ? Serait-ce un crime de vouloir préserver la santé de nos concitoyens ? Serait-ce un crime de vouloir arrêter la course aux énergies fossiles pour sauver ce qui peut encore l’être du climat de la terre  et investir dans la recherche d’énergies propres ?

A well is seen at a test drilling site Markowola-1 near Kozienice, central PolandNon, mais notre crime serait d’empêcher les dirigeants du MEDEF, dont M. Clamadieu * préside la Commission du développement durable, de faire durer le développement…de leurs profits. M Clamadieu est Président de Solvay, un géant de l’industrie chimique, dont on comprend bien l’intérêt à voir se développer la fracturation hydraulique, grande consommatrice des polluants qu’il produit. Et quand il nous parle du décalage des coûts de production entre la France et les USA, de quoi parle-t-il ? Du prix du gaz de schiste aux USA qui est inférieur aux coûts de production, ce qui ne saurait durer longtemps sans causer une catastrophe économique ? Ou des conditions de travail précaire et sous-payés des travailleurs américains, qu’il voudrait bien pouvoir appliquer en France ? M. de Margerie, PDG de Total serait-il ainsi une  criminel pour avoir annoncé le « coup de frein » de sa compagnie dans l’investissement pour l’extraction du gaz de schiste aux USA suite à une rentabilité insuffisante * ? Il s’avère que les «nombreux savoir-faire français » dont fait état M. Clamadieu ne sont pas du tout au point !

Le refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures non conventionnels n’est pas une position « dogmatique et obscurantiste »*, c’est un choix responsable et assumé pour avancer vers une société plus durable, parce que plus sobre, et qui place le progrès humain avant les profits financiers. Mais sans doute cela aussi est-il criminel ?

Réseau des Collectifs citoyens Rhône-Alpes

Stop au pétrole et gaz de schiste

* Jean-Pierre Clamadieu est par ailleurs ingénieur des mines, administrateur de quelques autres sociétés telles qu’Axa, la SNCF, Faurecia, vice-président du CEFIC, membres du conseil de l’ICCA ainsi que du Siècle.

**  AFP 14/01/13

Voir aussi les intérêts de Solvay dans la gomme de Guar produit utilisé pour le fracking (fracturation hydraulique) seule technique existante pour exploiter les gaz et pétrole de schiste : ici et

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s