Permis des Moussières, la population et des élus s’opposent aux forages et demandent que la lumière soit faite sur ce permis de recherche d’hydrocarbures

Publié: 27 juillet 2011 dans forage d'hydrocarbures
Tags:, , , , , , , ,

( ! ) Info minute ici                                                 * *  RETRAIT IMMÉDIAT DES PERMIS: PÉTITION * *

La constitution du Collectif Citoyen Haut Bugey Non aux Forage d’hydrocarbures résulte de l’inquiétude et de la détermination d’habitants et élus du plateau d’Hauteville face à un projet d’exploration de pétrole autorisé par l’administration en 2008.

Le permis de recherche minier d’hydrocarbures délivré à la compagnie Celtique Energie Petroleum n’est pas récent, il est également la suite d’un projet de recherche pétrolière entamée dans les années 1990 par Exxon Esso Rep.

Foncier et déclaration de travaux :
Le titulaire actuel du permis de recherche minier a déjà entrepris des démarches auprès de plusieurs communes du plateau d’Hauteville. Disposant de données géologiques très précises issues des recherches, sondages et forages effectués à la fin des années 1980, Celtique Energie Petroleum a localisé deux terrains (l’un privé, l’autre communal) sur lesquels souhaite entreprendre des forages exploratoires. A ce jour face à la résistance des habitants et élus locaux, aucun bail ni autorisation n’ont été délivrés. LA DREAL de Lyon confirme avoir été approchée par le titulaire du permis sans toutefois que celui-ci n’ait encore fait de déclaration de travaux.

Forage :
Selon les documents consultés, le titulaire souhaite atteindre la roche cible située au dessous du karst en grande profondeur (-2550 m) par un forage vertical puis horizontal afin d’atteindre la roche réservoir (grès de Bunt) pour en extraire le pétrole.

Eau :
Le titulaire indique vouloir se connecter au réseau d’eau communal pour effectuer le forage lequel nécessiterait environ 1 250 000 litres d’eau.

Transport :
Le transport de matériel de forage nécessiterait le passage de 10 voitures privées et 20 camions de 38 T par jour pendant 3 jours.
Pendant l’activité de forage estimée à environ 36 jours toujours selon les indications du titulaire du permis de recherche, une moyenne journalière de 10 à 15 véhicules privés et de 3 camions 38T passeraient sur la commune. Il n’est pas indiqué quelle serait cette moyenne si l’eau nécessaire au forage provenait de l’extérieur de la commune.

Élimination des déchets solides et liquides :
Ce point reste peu détaillé : Le titulaire indique la nécessité d’éliminer 280m3 de déchets solides et 680 000 litres (donc la moitié reste dans le sous sol) liquides. L’évacuation pourrait être opérée par camion. Le traitement serait effectué par un sous traitant non encore identifié.

 Peu à peu la presse et les média s’emparent de la question.

Les collectifs Rhône-Alpins restent particulièrement vigilants et s’opposent à un tel projet. Ils interpellent l’ensemble des élus locaux et régionaux afin que toute l’information relative à ce projet soit rendue publique.

Pétition Non à l’extraction de pétrole proche de nos habitations

Cyber action: Mr Fillon: retrait immédiat de tous les permis d’extraction des hydrocarbures de roche mère !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s