François Hollande, fracturation hydraulique ou transition énergétique ?

Publié: 13 mai 2012 dans forage d'hydrocarbures, gaz de schiste
Tags:,
Cette semaine en Rhône-Alpes: Agenda ici              SIGNEZ  LA PETITION !                 ( ! ) Info minute

.

          Les réponses des deux finalistes de la présidentielle sur la recherche et l’exploitation des gaz de schiste n’ont pas satisfait les citoyens mobilisés depuis plus d’1 an contre les projets d’exploration d’hydrocarbures de roche mère.

 

Monsieur François Hollande a été élu dimanche dernier au suffrage universel 7ième  président d’une 5ième république de 54 ans.

L’administration dont va hériter le nouvel exécutif a été chahutée depuis 2010. Elle a reçu ordres et  contre ordres dans un climat explosif qui a connu une soudaine et massive mobilisation citoyenne en 2011.

-  Près de 100 dossiers de demandes de permis de recherche de pétrole et de gaz sont en instance. Pour beaucoup, les délais légaux sont complètement dépassés. Dans ce cas la loi dit qu’ils sont rejetés.

Ces demandes de permis sont instruites sur de très maigres dossiers (un vide abyssal au regard des enjeux) sans consultation de la population et des élus locaux.

  • Quelques unes sont dans les bureaux du quartier de La Défense, qui loge la Direction de l’énergie et du Climat elle-même tributaire d’une décision finale apportée par le puissant conseil des mines le CGIEET.
  • Leur majorité est chez les préfets eux-mêmes sous la double pression de certains parlementaires mais aussi d’un changement d’exécutif.

Et ceci malgré l’opposition de citoyens et d’élus qui ne sont toujours pas consultés sur ces projets alors qu’on sait que leur mise en œuvre aura de graves conséquence sur l’état sanitaire de la population et son environnement à long terme.

 C’est dire la responsabilité immédiate du Président et du gouvernement qu’il va nommer dans les prochains jours !
Citoyens mobilisés dans la lutte contre les projets de recherche d’hydrocarbure de roche mère, nous constatons :

  • Qu’il existe toujours 61 permis de recherche d’hydrocarbure sur le territoire français (France continentale européenne).

Nous demandons que :

  •  Tous les travaux soient stoppés. Les permis annulés. C’est la responsabilité de l’Etat.
  •   Les demandes de permis de recherche hydrocarbures soient rejetées

Nous demandons l’abandon des projets de forage !

Commentaires
  1. Roland Comte dit :

    Je me joins à la demande des citoyens français qui ont démontré leur opposition absolue à l’exploitation des gaz et huiles de schistes par quelque procédé que ce soit et la mise en route d’un vaste programme d’énergies renouvelables non polluantes.

    • réponse dit :

      si je peux me permettre, François Hollande s’est positionné en cours de campagne.
      Voir sa réponse sur le site du collectif 07 stop au gaz de schiste
      http://www.stopaugazdeschiste07.org/IMG/pdf/lettre_Hollande.pdf

      • noschiste dit :

        Monsieur Hollande a en effet indiqué : « je suis donc pour I ‘interdiction claire et nette de I’exploitation des gaz et huiles de schistes»,.

        Or il existe des permis de recherche et une loi laissant la porte ouverte à la recherche. Qu’est-ce qu’un permis exclusif de recherche d’hydrocarbure si ce n’est la localisation d’un gisement, un forage et le test de mise en production pour en confirmer le rendement ?

        Un vœux de campagne doit être traduit par des actions concrètes. C’est ce que nous demandons.

      • Francine LANZI dit :

        Bonjour. J’ai entendu prononcer les termes "d’exigence environnementale" et de "transition écologique", le soir du 6 mai dernier à 21 h 30 lors de sa première intervention publique après les résultats des élections. J’espère qu’il sera fidèle à ses annonces et surtout, qu’il pourra le rester.
        Francine à VIF (38)

  2. noderricks dit :

    Eh bien, il me semble qu’il s’agit d’une lettre à Monsieur le Président dans ce sens. je le signerai volontiers.

    • noschiste dit :

      http://www.elysee.fr/ecrire/ dès le 16 Mai

      Vous avez toujours la possibilité d’écrire au Président de la République par voie postale (votre courrier est alors dispensé d’affranchissement), à l’adresse suivante :

      Monsieur le Président de la République
      Palais de l’Elysée
      55, rue du faubourg Saint-Honoré
      75008 Paris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s